Chelles s’apprête à célébrer une tradition vieille du Moyen Age et abandonnée à la Révolution

Fête des pains à l’église Saint-André

Fête des pains à l’église Saint-André

L’événement est célébré une fois tous les 25 ans. C’est vous dire s’il est exceptionnel. Dimanche, Chelles commémorera le 225e anniversaire de la dernière « donnée » aux pauvres de l’abbaye royale.

Cette distribution de pains, instituée en 1402, a été respectée durant près de 400 ans par les abbesses qui s’y sont succédé. Au départ, une idée simple y préside : rendre hommage à la reine Bathilde, l’épouse de Clovis qui fonda l’abbaye et dont la postérité retient qu’elle fut la protectrice des pauvres.

Si elle n’a pas survécu à la Révolution, la fête des pains de Sainte-Bathilde continue de rester vivace dans l’esprit des Chellois. Grâce à Thomas Mabille, un fervent catholique de l’époque, nous possédons encore une miche du pain qui fut distribué lors de la dernière donnée, en 1790. Celle-ci est précieusement conservée dans un reliquaire, une « châsse » comme on disait en vieux français.

Des pains seront distribués à l’issue de la messe
Depuis cette date, à chaque quart de siècle, systématiquement le dernier dimanche de janvier, des pains sont bénis à l’église Saint-André et distribués à la fin de la messe. L’organisation de l’événement s’est transmise de père en fils au sein d’une seule et même famille.

C’est aujourd’hui à Jean-Olivier Bourbon, un ancien Chellois exilé dans le Val-d’Oise, que revient cette lourde charge : « Mon père, aujourd’hui trop vieux pour assister à l’événement, avait organisé la dernière commémoration, en 1990″, se souvient-il avec émotion. Dimanche, c’est lui qui animera la célébration.

Lire la suite sur :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog