Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La messe Louis XVI très suivie à Lyon

Plusieurs centaines de Lyonnais ont rendu hommage au roi Louis XVI en l’Église Saint Denis de la Croix-Rousse, mercredi 21 janvier 2015. La messe était célébrée par l’abbé Jérôme Billioud dont reproduisons l’homélie ci-dessous.

« Le 21 janvier 1793, à 6 heures du matin, le Roi peut assister à la messe, cela lui était interdit depuis le 9 août 1792. On ne peut que difficilement imaginer combien cette interdiction fut douloureuse pour un Roi de France qui, comme tous ses prédécesseurs assistaient chaque jour à la messe. Il est 8 heures quand on vient chercher Louis pour le conduire au lieu de l’exécution. Parmi les officiers municipaux, sont désignés pour accompagner le Roi, outre son confesseur, deux prêtres jureurs. Il faut bien deux heures pour le convoi, ralenti par la neige pour arriver sur le lieu du supplice. Accompagné de son confesseur, le Roi lit les prières des agonisants, un journaliste rapporte que le visage du Roi est grave mais qu’il n’est pas abattu. Le prêtre jureur Jacques Roux regarde sa montre, il est 10h et 10mn. Il faut encore quelques minutes pour que Louis monte sur l’échafaud de la Place de la Révolution. Avec fermeté « il fonce sur le devant de l’échafaud » peut-on lire dans le procès-verbal et s’adresse au peuple : « Je meurs innocent des crimes qu’on m’impute ; et je pardonne aux auteurs de ma mort ; je prie Dieu que le sang que vous allez répandre ne retombe pas sur la France ». Un ordre est donné, les tambours reprennent et couvrent les dernière paroles du Roi. Seules quelques personnes entendront les mots ultimes de son confesseur : « Allez fils de Saint Louis, le ciel vous attend ».

Il est évident que le procès du Roi, sa condamnation et son exécution sont une injure au pays de droit qu’était la France et un rejet, par certaines élites, de la civilisation chrétienne qui était la nôtre. C’est assurément la volonté d’appliquer la doctrine politique de Voltaire, pour qui un pays bien organisé, est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne. C’est la France tout entière qui non seulement est renversée, mais décapitée dans la personne du Roi.

Lire la suite de l'article ici :

Tag(s) : #Royalisme

Partager cet article

Repost 0