Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Organisée par l’association Utopia, cette conférence dévoilant les grands axes du mondialisme a été présentée le dimanche 11 janvier à La Seyne-sur-Mer.

« L'objectif final de ce processus mondialiste, c’est la république universelle, c'est le règne de l'antéchrist. C’est instaurer un nouvel ordre en ayant, auparavant, détruit l'ordre ancien. C'est imposer cette république universelle sur les ruines des anciennes nations chrétiennes. Et plus concrètement, là, lorsqu'on pousse ce processus mondialiste jusqu'au bout, par rapport au contrôle de l'humain, c’est d'intégrer une puce électronique, pour contrôler totalement le citoyen. Et c'est encore Jacques Atalli, qui est le promoteur du mondialisme en France, qui fit l'éloge de la puce R.F.I.D.

Tout est en opposition directe à l'ordre naturel voulu par Dieu, voulu par Jésus-Christ, dans la société et dans la famille.

[Quelle solution proposer] L'antithèse sur le plan politique, c'est le règne social de Jésus-Christ et l'antithèse du Talmud, sur le plan religieux, ce sont les Évangiles. Donc, décalogue [Dix Commandements], Évangiles, règne social de Jésus-Christ, en gros, ordre social chrétien : c'est l'exact opposé du mondialisme. »


Johan Livernette

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France était le lieutenant de Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désigne à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roi ne peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique – la Fille aînée de l'Église. Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien.

Ce titre fut également appliqué indifféremment au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude d'être un élément important du plan de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

La Rédaction.

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article

Repost 0