Généalogie des Rois de France : 4 - Childéric Ier (mort en 481)

Childéric Ier, IVe Roi (mort en 481)

Childéric Ier, IVe Roi (mort en 481)

CHILDÉRIC Ier, IVe ROI

CHILDÉRIC avait vingt-cinq ans lorsqu'il monta sur le Trône : ce Prince, que la jeunesse & le tempérament entraînaient vers les plaisirs, s'y livra d'abord avec peu de ménagement, il fut même jusqu'au libertinage le plus effréné, ce qui révolta l'esprit de ses Sujets, qui venaient de goûter les douceurs d'un règne vertueux & paisible ; ils le méconnurent dès lors pour leur maître, & remirent l'autorité entre les mains d'Ægidius, Chef de la Milice Romaine, dont la sagesse & la probité étaient généralement avouées.

CHILDÉRIC, craignant même pour sa vie, eut recours à la fuite, & se retira en Turinge auprès du Roi Basin. Guyemans son confident & son ami resta en France dans le dessein d'inspirer aux Français le rappel de leur Roi ; il sut en conséquence s'infirmer auprès d'AEgidius, & lui persuader d'accabler les Chefs d'impôts pour les rendre moins puissants, & de les punir de mort s'ils s'y opposaient ; ce qui arriva effectivement : les Français alarmés de ces actes d'autorité de la part d'AEgidius, adressèrent leurs plaintes à Guyemans, qui saisit l'instant de leur retracer leur devoir, & en donna aussitôt avis à Childéric, qui partit sur le champ de Turinge pour revenir dans ses États.

L'attachement que les Français ont pour leur Roi, leur est naturel, c'est un amour imprimé dans leur cœur dès le berceau, & né même avec eux, aussi en donnèrent-ils une preuve à Childéric ; ils vinrent au devant de lui, & le rétablirent solennellement. Le Monarque oublia son exil, & fit oublier ses désordres.

CHILDÉRIC plein de reconnaissance, ne se borna pas à profiter du retour de ses Sujets pour se venger d'Ægidius, qu'il chassa ; mais il chercha à étendre leurs terres ; conquit le pays qu'on nomme aujourd'hui Lorraine ; prit Angers, Orléans ; battit les Saxons ; se rendit maître de Beauvais, de Paris & de plusieurs villes sur l'Oise & sur la Seine.

Childéric devint cher aux Français, & ce fut avec la plus grande douleur qu'ils le virent succomber à une fièvre ardente qu'il eut au retour d'une expédition qu'il venait de faire contre les Allemands : il mourut âgé de quarante-cinq ans, & en ayant régné vingt.

CHILDÉRIC laissa trois filles un fils nommé Clovis, qui lui succéda, ils étaient les fruits du mariage qu'il avait contracté avec Basine : cette Princesse n'avait pu résister a l'amour que lui avait inspiré Childéric, elle l'avait suivi à son départ de Thuringe, & l'épousa lorsqu'il fut dans ses États.

Blanche Belleroy pour Royalistes.Net

Lire aussi Childéric Ier sur WIKI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog