Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jésus en croix

† Doux ami JÉSUS, vous avez porté pour nous le poids de nos douleurs. Toute votre vie n'a été que labeur, souffrance et pauvreté.


On vous a, la veille de votre mort, indignement arrêté ; on vous a chargé de coups ; vous avez été indignement conspué. Quel exemple pour nous !


On vous a dépouillé de vos vêtements, et on vous a revêtu d'une tunique de pourpre.

Puissions-nous, Seigneur JÉSUS, être revêtus de la honte du péché, d'une honte qui, tout en étant intérieure, éclate au dehors dans la rougeur de notre face.


Vous avez été jugé : donnez-nous ce discernement qui nous est nécessaire pour nous juger nous-mêmes.


Vous avez été horriblement blessé par la couronne d'épines qu'on ploya sur votre front ; donnez-nous les épines de la componction intérieure.


Un bandeau fut placé sur vos yeux ; mettez-en un autre sur les miens, ô mon DIEU, afin qu'ils ne voient pas les vanités terrestres.


Vous avez permis qu'on vous couvrît de crachats ; contre les mépris et les crachats, du monde, Seigneur, donnez-nous la patience.


Vous avez eu soif, mais soif de notre salut ; faites que la même soif nous consume.


Vous avez accepté du vin de myrrhe sans murmurer ; faites qu'aucune amertume n'induise nos âmes au murmure.


Vous n'avez fait que goûter de ce vin, et n'avez pas voulu le boire. S'il arrive que par la suggestion de l'Ennemi, nous goûtions jamais le vin du péché, faites que nous ne le buvions jamais par notre consentement.


Vous avez étendu vos mains sur la croix ; étendez-les encore, ô mon DIEU, pour nous rassembler avec amour sur votre cœur ; de ces mains divines consolez-nous, défendez-nous, soutenez-nous.


Vous avez été sur la croix dépouillé de tout vêtement : dépouillez-nous de toute affection terrestre.


Vous avez sur la croix incliné votre tête en signe d'amour et de baiser ; puissiez-vous au ciel nous baiser un jour d'un baiser de vos lèvres divines.


Enfin vous avez remis votre âme entre les mains de votre Père ; puissions-nous, à la fin de notre vie, remettre aussi nos âmes entre vos mains !



Extrait de : Recueil de Prières: Du IXe au XVIIe siècle

(Bibliothèque impériale, Anc. fonds latin, im, XIVe.)

Tag(s) : #Religion

Partager cet article

Repost 0