Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Louis XVI franc-maçon ? Non, en aucun cas Louis XVI n’était franc-maçon

Louis XVI franc-maçon ? Non, en aucun cas Louis XVI n’était franc-maçon ; le texte qui suit balaye une bonne fois pour toutes les rumeurs et billets traînant sur Internet au sujet de l’appartenance du roi Louis XVI à la Franc-maçonnerie. Cette secte ne recule devant aucun expédient pour travestir à son avantage l’histoire de France. D.R.


Il est dit dans le premier lien :

« Sous le règne de Louis XVI, cet Atelier est constitué à son origine par les gardes du corps de trois frères (de sang ; certains en ont déduit, de manière sans doute hasardeuse - en tout cas en ce qui concerne le Roi - que ces trois frères étaient eux-mêmes maçons) »

Je répète :

« CERTAINS EN ONT DEDUIT, DE MANIÈRE SANS DOUTE HASARDEUSE - EN TOUS CAS EN CE QUI CONCERNE LE ROI... »

« DE MANIERE HASARDEUSE »

http://www.mvmm.org/c/docs/loges/fui.html
___

Le second lien est une étude des textes, dont les conclusions se résument à :

« En relisant avec attention le texte d’Amiable on se rend compte qu’il n’apporte aucune preuve assurant que Louis XVI ait été initié à la franc-maçonnerie. Il affirme, un point c’est tout. Il prouve l’existence de la loge des Trois-Frères-Unis, ce qui est indiscutable, mais n’a pas dû trouver d’éléments probants dans les documents qu’il cite, sinon il les aurait communiqués, lui qui a vu les tableaux de loges. »

http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Bourbons_francs-macons.pdf
___

Autres conclusions faites sur la même étude :

http://histobook.fr/?p=1108

Louis XVI était-il franc-maçon ?

« Cela nous semble peu probant ! »

« Alec Mellor, dans Quand les francs-maçons étaient légitimistes, p. 25, s’appuie lui aussi sur Amiable et la Revue Bleue citée plus haut, mais conclut QUE LA QUESTION EST DES PLUS INCERTAINES, ET EN TOUS CAS, PAS LA MOINDRE TRACE DOCUMENTAIRE NE NOUS EST PARVENUE. »

___

Concernant les allégations gratuites, pour ne pas dire les délires de la GLDF, ces marchands de tapis ne sont jamais les derniers lorsqu’il s’agit de raconter n’importe quoi («lumières», «démocratie», «liberté, égalité, fraternité (ou la mort)», «libération», «humanisme», Père-Noël & Saint Glinglin), et sont prêts à tartiner toutes sortes d’inepties pour s’accaparer une quelconque légitimité !

Quant aux preuves ? Walou ! Des Faits ? Nada ! Des éléments probants ? Rien ! Que dalle ! Zéro !
___

A lire également, ce qui est dit sur le site hiram.be, Louis XVI était-il Franc-maçon ? :

http://www.hiram.be/Louis-XVI-Franc-Macon_a5744.html

« à ce jour, aucune preuve pour Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII et Charles X (uniquement des rumeurs les plus farfelues les unes que les autres). »
___

MM. Jean-André Faucher & Achille Ricker, nous disent dans « Histoire de la franc-maçonnerie en France. » :

« Le 1er Août 1775, le Grand Orient constitue à la Cour du Roi, la Loge militaire des Trois Frères Unis. Certains historiens maçons croiront pouvoir se permettre d’en conclure que Louis XVI (Le Bienfaisant) et ses deux frères ont été initiés et ont eux-mêmes présidé à la naissance de cette loge. CETTE EXPLICATION EST AUJOURD’HUI RECONNUE COMME FANTAISISTE. »

« M. Roger Priouret admet que Marie-Antoinette et le comte d’Artois, le futur Charles X, ont a peu près sûrement fréquenté les Loges alors que Louis XVI et le futur Louis XVIII n’y sont à peu près sûrement jamais venus.

[Lire au sujet de Marie-Antoinette et la F-M : http://www.marie-antoinette-reine.com/

La Reine accuse enfin la Maçonnerie : « Après quelques mois passés aux Tuileries sous l'œil des Barbares de la Maçonnerie, la Reine sait ! Elle sait qu'elle est dans les Loges la source des calamités qui viennent de fondre sur la France et sur la royauté. » Voici les dernières lignes d'une lettre adressée par elle à son frère, l'empereur Léopold II, en 1790 : Adieu, mon cher frère, il faut que je compte bien sur toute votre amitié pour ne pas craindre d'en abuser, mais en revanche comptez bien sur toute la tendresse de votre malheureuse sœur. J'embrasse ma belle-sœur et vos enfants ; prenez bien garde là-bas à toute association de franc-maçons (sic) ; c'est par cette voie que tous les monstres d'ici comptent d'arriver dans tous les pays au même but.

En affirmant que le comte d’Artois a dû fréquenter les Loges, il ne s’engage guère car il est possible de visiter les Loges, dans leurs réunions spéciales, sans être pour autant Franc-Maçon. »

« Nous nous sommes attardés à étudier cette question et nous avons lu à peu près tout ce qui a pu être écrit à ce sujet. Il nous faut bien conclure que les auteurs qui se sont permis en l’occurrence d’émettre des affirmations catégoriques ont négligé de citer leurs sources.

La légende trouve son origine dans un ouvrage de Louis Amiable, paru en 1897. » Livre qui ne contient AUCUNE sorte de source ou de preuve.

___

Je vous épargne bien d’autres sites et ouvrages, où la thèse prétendant que Louis XVI le Bienfaisant était franc-maçon, se fait littéralement démonter de la tête aux pieds.
___

En outre, si Louis XVI avait été Franc-Maçon, il y aurait des traces écrites, des rapports, des tableaux, des comptes-rendus. Et si tel était le cas, il ne fait aucun doute que rien n’aurait pu empêcher certaines personnes de publier de tels documents, afin de servir tel ou tel intérêt.

La GLDF démontrant justement cet intérêt, elle pourrait très facilement, en faisant « jouer les réseaux », mettre la main sur de tels documents ! Ce qui n’est pas le cas !
___

Par ailleurs, à l’époque TOUS les Français étaient ROYALISTES ! La maçonnerie devait donc obligatoirement procéder à une infiltration, afin de détourner certaines personnes, en vue de les mettre à son service et prendre le contrôle des institutions.


De plus, si Louis XVI, ou tout autre Roi de France avait jugé utile d’infiltrer cette organisation, au lieu de s’en offusquer bêtement, on peut aussi et surtout, se dire qu’il(s) avai(en)t de très bonnes raisons de le faire !

Il est en outre très facile de jouer aux petits donneurs de leçons en 2012, et juger les Français de l’époque, alors que les Français actuels ne comprennent toujours pas qu’ils vivent dans un pays occupé par un régime anti-France, maçonnique, universaliste, mondialiste.

Doublement, alors qu’on ne savait pas à l’époque sur cette secte, ce que l’on en sait aujourd’hui !

Enfin, il serait également de la première honnêteté intellectuelle, de tenir compte du fait, qu’à son origine, la maçonnerie est en France, ROYALISTE, car importée par des courants Légitimistes britanniques, fidèles aux Stuarts.

Que Louis XV s’est opposé à la maçonnerie en 1727 et qu’il a reproché à son entourage d’en être.

Qu’il existe une correspondance privée de Louis XVI, dans laquelle il exprime son opposition à la maçonnerie.

Et enfin, qu’il existait (et existe peut-être ou sûrement toujours), des Ordres anti-maçonniques, et anti-gnostiques, qui bien que reprenant le même type d’organisation que la maçonnerie par tradition et par stratégie, avait pour objectif final et absolu, d’anéantir cette secte putride et nauséabonde.

J’invite chacun à se renseigner de façon théorique (et pratique), sur la Ligue du Labarum antimaçonnique.

Lire également à ce sujet :

« Rennes-le-Château un chapitre maçonnique secret. »

https://www.facebook.com/notes/vigo-branner/rennes-le-château-un-chapitre-maçonnique-secret/337642916306594

Honneur à Louis XVI le Bienfaisant !

Et Vive le Roi !

Vigo.

Ah ! encore une fois, France ! Tu demandais même auparavant un Roi catholique. Tu disais que les lois fondamentales du Royaume ne permettaient point de reconnaître un Roi qui ne fut pas catholique, et c’est précisément parce qu’il était catholique que tu viens de l’assassiner !

Sa sainteté le pape Pie VI au sujet de Louis XVI

Tag(s) : #Royalisme

Partager cet article

Repost 0