Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

14 novembre, 2015

Numéro CDXXXV (435)

Lorsque l’Europe avait la Foi, elle pouvait battre
Les hordes de Musulmans, mais maintenant ? – c’est la débandade.

Alors que les restes chancelants de la chrétienté font face aujourd’hui à une invasion musulmane organisée par les ennemis millénaires de Dieu, invasion rendue possible par les misérables politiciens des nations de l’Ouest et les vilains médias, il est bien de se remémorer combien souvent par le passé la chrétienté fut menacée par de telles invasions, et comment elle se défendait en se tournant vers Dieu. A la fin de l’été 1683, une immense armée musulmane de quelque cent cinquante à trois cent mille soldats assiégea Vienne et menaça d’engloutir l’Europe à partir du Sud-est. Les Musulmans envisagèrent même de capturer Rome pour la gloire de l’Islam. Avec l’aide d’un saint Capucin, le frère Marco d’Aviano, le Pape Innocent XI réussit à rassembler une armée chrétienne faite de quelque 60,000 soldats de plusieurs nations européennes pour soulager Vienne. Voici la prière du Capucin juste avant la bataille :

« Ô grand Dieu des Armées, regardez-nous prostrés aux pieds de votre Majesté, pour ainsi implorer votre pardon pour nos fautes. Nous savons bien que nous avons mérité que l’armée des Infidèles nous opprime, car nos iniquités, chaque jour perpétrées à l’encontre de votre bonté, ont justement provoqué votre colère. Ô grand Dieu, nous Vous demandons pardon du plus profond de notre cœur ; nous haïssons le péché car Vous l’exécrez ; nous sommes affligés car nous avons souvent irrité votre bonté suprême. Pour l’amour de Vous, nous souhaiterions mille fois mourir plutôt que de commettre la moindre action qui vous déplaise. Secourez-nous de votre Grâce, ô Seigneur, et ne permettez pas que nous, vos serviteurs, nous rompions le pacte qu’avec Vous seul nous avons établi. Ayez pitié de nous, ayez pitié de votre Église que la fureur et la force des Infidèles sont prêtes à assujettir. Même si cela est par notre propre faute qu’ils aient envahi ces belles régions chrétiennes, et même si tous ces méfaits qui nous arrivent ne sont rien d’autre que la conséquence de notre propre malice, soyez toujours favorable envers nous, ô Dieu de toute bonté, et ne méprisez pas le travail de vos propres mains. Rappelez-Vous que pour nous sauver de la servitude de Satan, Vous avez versé tout Votre précieux Sang.

« Permettrez-Vous qu’Il soit foulé aux pieds par ces chiens ? Permettrez-Vous que la Foi, cette précieuse perle que Vous recherchâtes avec tant de zèle et secourûtes avec tant de souffrance, soit jetée aux pieds de ces porcs ? N’oubliez pas, ô Seigneur, que si Vous permettez aux Infidèles de prévaloir sur nous, ils blasphémeront votre saint Nom et tourneront en dérision votre puissance, répétant mille fois : “Où est leur Dieu, ce Dieu qui n’a pu les libérer de nos mains ?” Ne permettez point, ô Seigneur, qu’il vous soit reproché d’avoir permis la furie des loups lorsque nous Vous invoquions dans notre angoisse et misère. Venez nous secourir, ô grand Dieu des batailles ! Si Vous nous êtes favorable, les armées des Infidèles ne pourront nous nuire. Dispersez cette peuplade qui a voulu la guerre ! En ce qui nous concerne, nous ne désirons rien d’autre que d’être en paix avec Vous, avec nous-mêmes et nos voisins . . . »

La prière continue ainsi avec la requête pour les chefs et les soldats des armées chrétiennes d’être raffermis par la Grâce de Dieu, avec l’esprit et le courage des héros de l’Ancien Testament, pour qu’ils puissent réduire à néant les ennemis du nom chrétien et manifester le pouvoir de Dieu. Que Dieu daigne regarder la foi, l’espoir et la charité des soldats chrétiens. En son Nom, Marco les bénira sur le chemin de la bataille. Puisse Dieu retenir le bras de sa colère levé sur eux, et puissent Ses ennemis connaître qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Lui. Comme Moïse, Marco lèvera son bras pour bénir les soldats chrétiens. Que Dieu leur accorde la victoire et la ruine de Ses ennemis, qui sont les leurs, Amen.

Que cela est politiquement incorrect ! Des « chiens » et des « porcs » – que cela est raciste ! Intolérable ! N’empêche Dieu accorda aux Chrétiens une victoire sensationnelle qui repoussa les Musulmans de trois cents ans ! Ils sont maintenant de retour. Et cette fois, il n’y a virtuellement plus de repentance qui sache en appeler au Dieu Tout-Puissant . . .

Kyrie eleison.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article