Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici la vidéo de la conférence donnée le 1er juin 2016 à la synagogue de la Victoire par Éric Zemmour et Yves Thréard à l’invitation du rabbin Bernheim, où Zemmour a courageusement rappelé la différence entre le sort des juifs étrangers et des juifs français sous le gouvernement de Vichy.

« J’ai raisonné froidement et factuellement », commence-t-il. Il annonce qu’il « refuse de parler avec le sentimentalisme habituel ». Il prépare son auditoire car il sait qu’il va déranger. L’image et le son n’étant pas de grande qualité, nous avons relevé le paragraphe suivant, in extenso :

« Il faut distinguer entre le statut des juifs et l’extermination, il ne faut pas tout mettre dans le même sac en pensant avec nos critères d’aujourd’hui. Le statut des juifs d’octobre 40 et même 41 c’est évidemment un statut, vous avez tout à fait raison, xénophobe et antisémite. C’est donc un statut contraire aux principes universels de la France. Mais ce n’est pas pour exterminer les juifs. C’est qu’à l’époque on estime que les juifs ont pris trop de pouvoir, qu’ils ont trop de puissance, qu’ils dominent excessivement l’économie, les médias, la culture françaises, comme d’ailleurs en Allemagne et en Europe, d’ailleurs c’est en parti vrai. C’est-à-dire que depuis la révolution industrielle de 1870 – je vous renvoie à ce livre extraordinaire qui s’appelle “Le Siècle juif”, d’un auteur russo-américain, et qui explique très bien l’incroyable puissance des juifs français [on entend un sifflet dans la salle], des juifs américains, des juifs allemands, et des juifs anglais. Donc ce n’était pas un mythe, ce n’était pas un leurre ! Il y avait des Français qui trouvaient ça formidable parce que c’était pour le bien de la France – ils avaient bien raison – et il y avait des Français qui trouvaient que les juifs se comportaient avec une arrogance de colonisateurs. »

Zemmour profite de la conférence, sachant la portée qu’elle aura, pour régler son compte et ses comptes avec Paxton, arguant que l’historien américain ne l’a jamais pris en défaut sur les faits :

« Factuellement, factuellement, il y a 90% des juifs français qui sont restés vivants et qui n’ont pas été envoyés en camps de concentration... Il y a effectivement un pacte avec le diable, c’est-à-dire que effectivement Vichy donne les juifs étrangers dont de toute façon il voulait se débarrasser, pour préserver les juifs français. D’ailleurs, la meilleure preuve de ce que je dis, c’est que les collabos le disent. Je vous invite à lire “Les Décombres” de Rebatet. Rebatet écrit ça dans sa prison en 45... Il dit Vichy donnait les juifs roumains, parce qu’il les méprisait. Mais en revanche, il protégeait les juifs français ! C’est écrit noir sur blanc. »

Tag(s) : #Histoire-Culture

Partager cet article

Repost 0