Lettre ouverte à Etienne Chouard sur la Démocratie - Johan Livernette

  • Bien Commun
  • Religion

Mise au point sur la démocratie, le péché originel, la société sans Dieu, les faux principes issus de 1789... parce que "toute autorité vient de Dieu", dixit saint Thomas d'Aquin.

Nous publions le commentaire sur cette vidéo de Georges Vexincourt, qui nous semble pertinent :

[...] Bien qu'élevé dans la bourgeoisie catholique, Chouard semble avoir gardé de très mauvais souvenirs de ses années de catéchisme et il est, d'une certaine manière, encore plus difficile de convaincre un déchristianisé qu'un non-chrétien de base.

J'ai moi-même cru un temps qu'il était possible de remettre sur les rails les personnes égarées, ce qui est de toute évidence de la pure naïveté. Il suffit de constater l'hystérie des "néo-païens" dont l'anti-christianisme rabique est aussi, voire plus, féroce que chez nos ennemis affichés.

A la limite, on aurait presque plus de facilité à convaincre un musulman, même un ancien djihadiste, qu'un athée, un "néo-païen" déchristianisé et même un moderniste. Le mal est tellement profond chez certains membres de notre propre peuple que nous nous faisons plus de mal qu'autre chose. Je ne suis pas pessimiste mais réaliste.

Votre vidéo aura en fin de compte plus d'utilité pour les "spectateurs" bien disposés que pour la personne concernée. C'est peut-être pour cette raison que vous l'avez rendue publique.

Nous, français, sommes le peuple le plus perverti, le plus immonde moralement, même si cela est éprouvant à lire ou à entendre, il ne faut pas hésiter à le dire. Si tous les peuples de la terre nous méprisent et nous détestent, ce n'est bien évidemment pas sans raison.

L'un des abbés Lehmann dans son petit opuscule sur Jeanne d'Arc disait que le peuple de France était, après le peuple juif depuis son refus du Christ, le nouveau peuple élu. J'irai plus loin en affirmant que les deux peuples, après avoir été élus, ont trahi de manière ignoble le Bon Dieu, l'un en ayant attaqué durant deux millénaires la Chrétienté, l'autre en ayant dès 1789 accepté et validé les idéaux révolutionnaires.

Il existe dans l'histoire de l'humanité seulement deux peuples à avoir commis l'innommable :
- Le peuple juif par son déicide.
- Le peuple français par son régicide, ce qui est d'une certaine manière implicitement un nouveau déicide.

C'est triste à dire mais nous méritons ce qui nous arrive, ce n'est certainement pas l'abbé Laguérie qui me contredira. Depuis deux siècles, nous n'avons strictement rien fait pour mettre à bas la maçonnerie et les révolutionnaires juifs qui étaient derrière, nous avons "le plus naturellement du monde" cautionné cette décadence morale et civilisationnelle lente et progressive. [...]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog