De l'annulation de célébrations publiques de l'Assomption

  • Bien Commun
  • Religion
De l'annulation de célébrations publiques de l'Assomption

On entend souvent les internautes parler de désertion et de peur des autorités quant à l'annulation d'un certain nombre de célébrations publiques de l'Assomption. Soyons honnêtes même si l'extrême gravité de la situation nous pousse raisonnablement à ne pas sombrer dans la parano la plus totale, croyez-vous que seule la peur d'éventuelles attaques djihadistes est la raison de ces multiples bouleversements préfectoraux ?

Bien sûr que non, car cette fête mariale est un des plus grands événements de l'année chrétienne et qu'il est nécessaire pour la maçonnerie gouvernante de déposséder sournoisement petit à petit les français de leurs traditions religieuses. Les médias et la mafia politique se sont accordés depuis ces dernières semaines pour faire valider ce processus de déchristianisation subtil de la masse et j'en ai un peu marre de constater une énième fois que personne sur les réseaux sociaux, même dans les milieux dits nationalistes, n'a été capable d'identifier cette ignoble manigance.

Je rappelle que le mois dernier a été célébrée la fête du 14 juillet, symbole de la victoire maçonnique anti-française sur les ruines de la royauté de jadis, et curieusement, depuis les premiers attentats de janvier 2015, personne n'avait eu l'idée lumineuse - sans faire de jeu de mots - de déprogrammer les feux d'artifice. La république, logique avec elle-même, n'allait tout de même pas se priver de faire glorifier par la masse déchristianisée et abêtie sa plus basse œuvre démoniaque. Résultat des courses : un attentat a quand même eu lieu.

Pas de bol ! La maçonnerie a vu son symbole profané par ses propres instruments, à moins que ce drame ait été plus ou moins programmé par celle-ci, car quand la fin justifie les moyens, les loges ne sont jamais à court d'idées pour nous faire accepter l'inacceptable, quitte à sacrifier au passage quelques innocents.

Ne vous méprenez pas, la peur des citoyens attisée par les médias et autres organes de communication au service du mondialisme messianique juif n'est qu'un prétexte pour annihiler spirituellement notre nation. Dans 4 mois, attendez-vous à voir la plupart des marchés de Noël annulés au nom de la prévention contre le terrorisme. M'objectera-t-on, le père Noël est une exportation païenne greffée depuis peu dans le Christianisme ; peu importe car ce qu'il faudra retenir, c'est la pulvérisation en cours de tout ce qui est lié de près ou de loin à la civilisation Chrétienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog