Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

La France n'est pas la république. La république est anti-France et anti-Français, parce qu'anti-Christ

La république ayant, en deux siècles, fait de la France (première puissance mondiale avant 1789) une poubelle de l'univers à l'état d'agonie, et des Français (civilisation phare du monde avant 1789) un troupeau d'esclaves — souvent malheureux comme les pierres —, survivant au service de l'économie et de la perversion maçonnique : à un moment, après deux siècles de mise en ruine, il va falloir cesser d'écouter l'ennemi, et accepter de comprendre, que la situation est non seulement voulue, mais programmée.

Laissons de côté le baratin de la mafia médiatico-politique, (marchands de tapis tous vendus et soumis à la Franc-Maçonnerie), la base existentielle, en France occupée, la voici :
- 650 avortements par jour en France, soit 7 millions d'enfants éradiqués depuis 1975, (innocents tués dans le ventre de leur mère).
- 1 suicide en France toutes les 30 à 40 minutes. (Suicide chez de braves Français, bien sur, non chez l'infâme caste de pourris nantis-parasites de la politique et des médias.)
- Première population mondiale consommatrice d'anti-dépresseurs. (Nous voyons à quel point la république infernale "est une chance pour la France" !)

Ce refus de vivre, ce désir de mort, en France occupée, est purement sidérant et inacceptable ! Voyez comme "c'est merveilleux" la république ! Voyez comme les Français vont bien ! Voyez comme ils sont heureux de subir cette saloperie de république, et ces "valeurs" anti-France, anti-Français et anti-Christ. La crasseuse république n'est qu'une gigantesque pulsion de mort et d'inversion morale écrasant la France et les Français, depuis deux siècles.

Ajoutons à cela, le pourrissement provoqué chaque jour, par la république infernocratique (éducation nationale, politique, culture, médias, législation), des âmes, des intelligences, des mœurs, de la culture, de la politique, des lois, des institutions, de la jeunesse, des familles, de l'enseignement ou encore de l'éducation. Sans parler de la destruction de la paysannerie, de l'artisanat, du travail, de l'apprentissage, de l'économie ; ni de la destruction de toute forme de souveraineté de la France (politique, culturelle, économique, militaire, alimentaire, etc., etc., etc.,) ; ou de l'urbanisme absolument dégueulasse, qui n'est qu'une compétition mortifère de la laideur et de l'imbécilité. Sans parler encore du règne volontairement mis-en-œuvre de la racaille d'en-haut comme d'en-bas, tandis qu'en France occupée par la république, "on" encourage et récompense du soir au matin le vice, et qu'à l'inverse, "on" persécute la morale, la vertu, et les bonnes gens honnêtes, travailleurs et courageux. Bonnes gens à qui la république infernale ne fait, en prime, qu'insuffler par le mensonge et la calomnie, la haine de la France, du Christianisme et des Français, la haine de leur histoire, et la haine de leur âme. Cela doit cesser. Tôt ou tard, cela devra cesser.

Les populations de France, sous occupation mentale, peuvent continuer à nier l'évidence, à se mentir à elles-mêmes, à croire en des fables, la réalité est implacable. L'état de la France est catastrophique, et l'avenir des Français l'est tout autant.

La France n'est pas la république. La république est anti-France et anti-Français, parce qu'anti-Christ depuis toujours.

France ou république, il faut choisir. La France est l'organisme, la république est le parasite. C'est en France, que vous vivez, Français, non en "république".

Pour la vie en France et un avenir envisageable, il est urgent de séparer la victime, de sa maladie mortelle. Grand temps de libérer la France, et d'abolir la république, ainsi que ses valeurs infernales, et ses conséquences morbides. Grand temps d'éradiquer la république, non seulement depuis la tête de l'état, mais jusqu'à sous le toit de nos maisons, jusqu'à l'intérieur de la tête de nos familles, proches, enfants et amis.

La république, depuis 2 siècles, n'a jamais aimé ni la France ni les Français, elle n'a fait qu'œuvrer, progressivement, méthodologiquement à la dissolution de l'une et des autres : cessons là toute collaboration, toute contamination, toute compromission. Un peu de bon sens pour l'amour du Ciel !

Les Français ne sont pas des "descendants de singe", voués à être les larbins de l'économie et à se faire pervertir, piller, insulter 365 jours par an, par les suppôts de la république, par sa politique, ses valeurs et ses médias.

Les Français ont une âme, que Dieu a faite libre et raisonnable. Pour le salut de la France et des Français, ces âmes, doivent se libérer de toute emprise de la république maçonnique, et retourner à une histoire et à une vocation, que marque et indique à tout jamais, le Baptême de Clovis, et le Testament de saint Rémy, en l'an de Grâce 496. N'en déplaise au menteurs et aux voleurs, méprisables agents de la république anti-France, anti-Français et anti-Christ, ennemis de nos âmes et du pays, depuis 1789.

Vive la France ; mort à la république.

V.

Pour comprendre l'origine du problème, et remonter à la cause de tous les maux de la France, lire :
- "Pourquoi nous ne célébrons pas 1789", de Monsieur Jean Dumont.
- "Le coût de la révolution (dite) française", de Monsieur René Sédillot.
- "La Conjuration anti-chrétienne", de Monseigneur Henri Delassus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xyphus 08/12/2018 22:47

Voici mon avis à la lumière de Ste Hildegarde, docteur de l'Eglise.
Voir scivias III 11ème vision. La France fille aînée de l'Eglise est l'image de la femme, la tête immonde incrustée dans son ventre voulant s'élever au ciel en se séparant de la femme est la république dite française, qui sera abattue par le tonnerre donc par la manifestation de Dieu, laissant le peuple stupéfait et s'apercevant de ses erreurs "Nous avons été séduits " en demandant grâce en vérité et en revenant à l'évangile du Christ. La femme (la France fille aînée de l'Eglise) redevient éclatante après cette conversion des gens.

La république dite française se détruira seule de par son orgueil (elle veut monter jusqu'au ciel comme Lucifer). Ne pas s'impliquer ou lutter contre. La prière seule pour la France fille aînée de l'Eglise permettra à Dieu d'agir et de foudroyer la république dite française.
Comment? Dieu seul le sait car il est le maître de l'histoire.
Bien a vous.

felix 06/11/2018 19:36

vive le roy

Libreair 14/09/2018 11:43

Pays de mouton, soit royalistes ou pas, que des moutons. Pas d’espoir. Allez, aux USA, ils sont plus libres et progressifs. Ignore le média et vive ta vie! sur cette terre et au de las.

pome 05/11/2017 21:57

je n,aime pas cette republique qui a massacree le peuple francais en 1789 et notre bon roi louix 16 et marie antoinette notre reine de france ca se paiera un jour la roue va tournee peuple de france

pome 28/10/2017 21:47

cette republique n,aime pas le peuple francais vite les rois de france doivent revenir