Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

"La France" d'Éric Zemmour, c'est par définition l'Afrance née de 1789

"La France" d'Éric Zemmour, c'est par définition l'Afrance née de 1789, et plus exactement, c'est la crasseuse république anti-Christ et anti-France. Supercherie cancéreuse née de "la Déclaration des Doigts de l'Homme, du Tikkoun Olam et de la Guéoula".

 

"Sa France", c'est l'Afrance du francophobe Jacobin taré Naboléon, qui aspergea l'Europe de Loges maçonniques infernales, et fit massacrer des centaines de milliers de nos aïeux pour Rothschild et sa "République Universelle" : délirant projet à bâtir sur le sacrifice et la mise en ruines de la France, de l'Europe, de l'Église et de la Chrétienté. L'historien Henri Guillemin, rapporte les écrits du Corse Buanaparte :

Féroces et lâches, les Français joignent au vice des Germains, ceux des Gaulois. C'est le peuple le plus hideux, qui ait jamais existé".

 Le même Henri Guillemin dira du Corse :

 

ce petit colonisé de fraîche date, qui se fait entretenir par la France, et qui attend les moyens de l'égorger.

Pierre Hillard déclare :

L’intermède napoléonien vide la France de son sang. En 1815, la France est à genoux et elle ne s’est plus relevée. Est-ce un hasard de constater que l’alignement de notre politique sur celle de l’Angleterre date de cette époque. Le processus d’affaiblissement se poursuivant, il s’agit selon la doxa européiste, de dissoudre la France pour qu’elle ne soit plus qu’un simple espace géographique.

Déplorable conséquence de la Révolution et de l'Empire, confirmée par René Sédillot, dans, "Le coût de la Révolution Française".

"Sa France", c'est l'Afrance du Décret Crémieux, son coreligionnaire, sans lequel — la France et l'Algérie seraient peut-être restées "bonnes-amies" —, et lui serait encore sans doute algérien, comme ou presque, bon nombre d'éléments constituant la pègre politique, médiatique, économique, "aculturelle", tous, toujours et en tout point : anti-Christ et anti-France. Tous, toujours et en tout point, attachés à calomnier, à souiller et à détruire l'Histoire, l'Âme et l'Avenir de la France, de l'Église, des Chrétiens, comme de tous les Européens.

 

"Sa France", c'est l'Afrance de la Banque d'Afrance du 18 Janvier 1800, et de sa Loi d'Afrance du 3 Janvier 1973, et de bien d'autres lois de ce maudit genre pirate, apatride et impie.

 

"Sa France", c'est l'Afrance de 1905, qui n'a jamais séparé "les Églises et l'État", — ce fut le cas du temps béni du Trône et de l'Autel —, mais qui a, au contraire, soumis l'Église Catholique et Ses Fidèles à leur pire ennemie, la république de la Synagogue, des Temples et des Loges, formant le réel État, dans, sur et contre l'État de vitrine, l'État d'illusion, l'État d'enculerie institutionnalisée pour citoyens mystifiés, pour électeurs zombifiés, pour téléspectateurs empaillés, pour "contes et légendes" des enfants à défranciser et à déchristianiser, et autres programmes scolaires, et contenus pour "médias et culture de masse", tous plus menteurs et dégueulasses les uns que les autres.

 

"Sa France", c'est l'Afrance de Lucifer, ange tutélaire de la république morbide, trônant Place de la Bastille. L'Afrance du torchon tricolore symbolisant Jakin et Boaz. L'Afrance du révolutionnaire coq de la Gnose, d'Hermès, de Samaël et du triple reniement de Saint Pierre. L'Afrance de la rose des Rose-Croix — qui croit et décroit mais refleurit comme le satanique Ourobos de "la déclaration" se mordant la queue jusqu'à putréfaction finale : ordo ab chao.

 

C'est l'Afrance de l'apatride catin Marianne-isis et de l'arriérée Marseillaise des racailles sacrilèges, égorgeuses, violeuses, pilleuses, bestiales et étrangères : de la graine de ministres, de citoyens et de hussards noirs de la république. C'est aussi l'Afrance du parcours initiatique ésotérique et démoniaque, "liberté - égalité - fraternité" que la susdite serpillière à trois tons symbolise également.

 

C'est encore l'Afrance des pyramides, des obélisques, du paganisme antique, et de la ploutocratie pharaonique, en marche vers la destruction de la France, du Monde et de l'Univers, pour le triomphe du Novus Ordo ab Chao : République Universelle ; Tikkoun Olam et Guéoula, A:.L:.G:.D:. Diable, via Tubalcaïn, Lilith, Baal, Moloch, Astarté, Panthéra, Baphomet, l'Ange de la Mort et la Boule Androgénique des pires désaxés de toute l'Histoire humaine.

 

Toutes ces saletés de la république pour débiles et pervers, sont les radicales négations, les opposés, les contraires du Royaume Franc et Chrétien. La Terre Sacrée où Jésus-Christ est Roi des Francs, et où Son Cœur-Sacré doit culminer. Le Trône des Bannières Fleurdelysées ; de la Colombe du Saint-Esprit ; des Fleurs de Lys divines et royales ; de Sainte-Marie Mère de Dieu, Très-Sainte Vierge et Reine de France ; de l'Hymne "Dieu Sauve le Roi" ; et encore de la Chrétienne et Salutaire Devise, "Foi - Espérance - Charité".

 

L'Afrance et la république ne sont pas La France, mais l'anti-France, car anti-Christ, et donc anti-Français : Trinité se faisant dissoudre et zombifier depuis plus de deux siècles, ceci dans une désolante et cruelle évidence qui pourtant, tarde à monter au cerveau de certains fameux politologues, stratèges, aventuriers, chroniqueurs, vendeurs de tapis, locataires d’égouts, joueurs de fifre, tireurs de cartes, experts en ésotérisme, en pleurniche, sophisme, et divers baratins, tous aussi Francs et Chrétiens, que mes animaux sont députés. Dieu merci, ils ne le sont pas.

 

L'ignoble république est la déjection de la révolution anti-Française, elle-même née de l'insoumis en chef : le Diable, premier révolutionnaire de l'Histoire. La république, c'est le refus du Messie, Fils de Dieu incarné, Seigneur et Sauveur, Adorable Christ annoncé, promis, décrit à tous les Prophètes et Fidèles de l'Ancien-Testament, et Révélé en Notre-Seigneur Jésus-Christ, Qui, "bien avant qu'Abraham fut", EST (Jn.VIII:58), car Dieu EST (Ex.III:14), et Qui ayant tout accompli, demanda au Père de Le glorifier de la Gloire qu'Il avait auprès de Lui, au Ciel, avant que le Monde Fut (Jn.XVII:5), et que même l'Esprit de Dieu fut porté sur les Eaux (Gn.I:1-2).

 

Car Dieu est le Père, Dieu est le Fils, Dieu est le Saint-Esprit, Trois-en-Un et Un-en-Trois. ("Ab Elohim, Ben Elohim, Ruach hakados Elohim", tout rabbin connaît la suite, dissimulée, détournée, usurpée, comme Ps.XXI ; Dn.IX ; Is.LIII ; et tant d'autres prophéties concernant la venue du Messie, Son ascendance, Sa naissance, Ses lieux de séjour, Son caractère, Son ministère, Ses souffrances, Son œuvre, Ses dons, Sa mort et Sa résurrection). Loué Soit Notre-Seigneur Jésus-Christ, Maintenant et à Jamais ! Car nous sommes Fils de Dieu par l'Esprit qui gouverne la Chair, car la réelle circoncision est celle du Cœur.

 

Ainsi, pour conclure, ceux qui prétendent soutenir Éric Zemmour, feraient bien mieux de lui rendre un grand service, — au lieu de l'encourager à stationner dans la fosse de perdition — en lui rappelant vivement, qu'il en est toujours à attendre un Messie venu maintenant, il y a plus de 2.000 ans, en la Personne de Jésus-Christ. Et qu'au lieu de s'assurer une éternité douteuse, il doit quitter ses contingents de retardataires et négationnistes messianiques, pour enfin reconnaître Notre Adorable Messie, Seigneur et Sauveur.

 

Qu'est-ce qu'être Franc ? C'est Jean VIII:32.


Qu'est-ce que la France ? C'est Matthieu XXI:43.

 

Vive Dieu, le Roi, la France. Que tombe la bête, sa république, sa révolution et ses démons.

 

Adrien-Octave, Etc.

 

"Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel s'affadit, avec quoi le salera-t-on ? Il n'est plus bon qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le candélabre, afin qu'elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les Cieux. Ne pensez pas que Je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; Je ne suis pas venu les abolir, mais les accomplir.

Mt.V:13-17

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mélina 03/02/2018 16:09

Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. n'hésitez pas à visiter mon univers. lien sur pseudo. à bientôt. bises