Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

Avec "ONU : la grande imposture", la journaliste Pauline Liétar a dévoilé une partie des trafics d'influence, de la corruption et des gaspillages extraordinaires d'une organisation beaucoup moins respectable qu’on pourrait l’imaginer.


Régulièrement, une information hallucinante nous parvient de New York, en direct de l’assemblée onusienne censée promouvoir « justice et paix dans le monde ». 


On apprend, par exemple, que l'Arabie saoudite, si célèbre pour sa « défense des libertés publiques », siège à la Commission des droits de l'homme, ou, qu'elle a intégré celle de la « condition de la femme » en vertu sans doute de sa longue expérience du fouet, du niqab, etc. 
Sans même s’attarder sur les frais exorbitants occasionnés par les « people » onusiens, ces très ronflants « ambassadeurs de bonne volonté », intéressons nous à Nadia Murad, qui a reçu le « prix Nobel de la paix » avec Denis Mukwege. J’ai prouvé déjà à quel point ce prix nobel de la paix est une imposture et la liste des récipiendaires criminels en est à elle seule, la preuve la plus authentique et indiscutable.


Voilà bien une manière pour l’ONU d’une part de se dédouaner par rapports à toutes les impostures de cette organisation, de se draper d’une image vertueuse, en prétendant se faire l’ambassadrice des « droits des femmes », etc.


Nadia Murad est devenue « ambassadrice de bonne volonté » des Nations unies pour la « dignité des victimes du trafic d'êtres humains », le 16 septembre 2016.


Or, les trafics humains n’ont jamais été aussi importants qu’aujourd’hui, et les réseaux pédocriminels, de trafics d’organes, de prostitutions, et autres abominations, sont alimentés par les déplacements massifs de populations, renommés, « migrants » par les médias aux ordres et les politiciens corrompus. 


Rappelons que la Lucis (Lucifer) Trust, organisation mondialiste, prônant un messianisme universel sous l’égide d’une oligarchie occulte, a son siège à l’ONU avec son mouvement de la « bonne volonté mondiale » lancé par Alice Bailey, occultiste et théosophe célèbre. Les liens entre cette organisation et la haute finance internationale sont facilement vérifiables. 


C’est toujours la même technique du loup qui se déguise en agneau, pour nous conduire vers une gouvernance mondiale, au nom de la « paix dans le monde », les « droits des femmes », l’écologie, et blabla blabla,... alors que la perversion et la corruption généralisées sont en train de conduire l’humanité vers sa propre autodestruction, avec la fabrique du consentement, et la propagande institutionnalisée.

Cyril Leysin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Andy Sloan 18/10/2018 23:30

"Le Nouvel Ordre Mondial sous l'ONU réduira tout à un dénominateur commun. Le système sera composé d'une monnaie unique, d'un gouvernement à financement central unique, d'un système d'imposition unique, d'une langue unique, d'un système politique unique, d'une cour de justice mondiale unique, d'un tribunal unique. religion d'État ... Chaque personne aura un numéro enregistré, sans lequel elle ne sera pas autorisée à acheter ou à vendre, et il y aura une seule église universelle, quiconque refusant de participer au système universel n'aura pas le droit d'exister. . "

Bilan du Nouveau Monde par Dr. Kurk E. Koch

Andy Sloan 12/10/2018 22:58

L'ONU imprègne progressivement le monde du libéralisme sur la voie du socialisme et du communisme;

C'est la formule des francs-maçons;

"Il n'y a pas de mur entre le socialisme et le communisme. Ce ne sont pas deux types de société divergents, mais simplement deux phases d'une même formation sociale, distinguées l'une de l'autre par le degré de leur maturité. La transition du socialisme au communisme constitue par conséquent un processus progressif. Le communisme naît du socialisme comme prolongement direct. Au sein même de la société socialiste, naissent ses germes et ses racines. Ces pousses du futur, qui se développent sur le sol socialiste, conduiront à une consolidation du communisme. Naturellement, l'entrée dans une phase supérieure de la nouvelle société ne peut pas se limiter à une date précise, mais elle se fera sans changement brusque. Du fait que le passage du socialisme au communisme se fera par degrés, cela ne veut pas dire que c'est un processus lent. Au contraire, la transition se caractérise par un taux de développement particulièrement élevé dans tous les domaines de la vie sociale… se terminant par l’élévation de la culture et la prise de conscience des gens."

Otto Wille Kuusinen - 'Fondamentaux du marxisme-léninisme', 1960

C'est-à-dire qu'un jour, vous vous réveillerez dans une prison, à laquelle vous êtes déjà adapté.