Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

Sabotage organisé d'une année liturgique par les "élites maçonniques" et antichristiques planétaires

L'Eglise n'a jamais connu, durant son histoire mouvementée, quelque chose de comparable au sabotage organisé d'une année liturgique par les "élites maçonniques" et antichristiques planétaires, comme ce virus et cette prétendue pandémie en furent le prétexte.


On ne peut rien faire seul. On ne peut rien faire non plus sans l'aide surnaturelle de Dieu.


Jeanne, seconde patronne de la France, a payé de sa vie le prix de la triple donation du Royaume de France. Elle en est garante au Ciel, pour nous tous.


Avec elle, mais aussi avec Marie, Reine du Ciel, Saint Joseph et saint Jean, avec saint Irénée de Lyon, sainte Marie Madeleine, le saint Curé d'Ars, Sainte Thérèse de Lisieux, tous les saints de France, nous, catholiques, devons agir. Il faut les prier, bien sûr, mais il est possible aussi de nous faire entendre sans aucune violence et en toute légitimité, puisque c'est Notre Christ et notre Dieu Trinitaire que l'on voit attaqués.


Le 10 mai qui vient, fête de Jeanne d'Arc, les catholiques français doivent tous, individuellement, décider de se rendre en grand nombre dans leurs églises ou devant si elles sont fermées pour se rendre visibles du reste de la population et des saboteurs qui sont au gouvernement, et dont certains siègent aussi hélas à l'intérieur de l'Eglise elle-même...


LITANIES POUR LIBÉRER LA FRANCE
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Dieu le Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.
Trinité-Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie, conçue sans la tache originelle, priez pour nous!
Sainte Marie, Reine du très saint rosaire, priez pour nous (à chaque litanie)
Sainte Marie, arche d’alliance, Mère de la divine grâce,
Sainte Marie, mère trop abandonnée par trop de fils ingrats,,
Notre Dame du Laus, de la Salette, de Lourdes et de Pontmain,
Notre Dame, Reine du Ciel et Patronne Principale de la France,
Saint Michel Archange, glorieux porte étendard de la Sainte Trinité
Saint-Michel Archange, splendeur et forteresse de l’Eglise militante,
Saint-Michel Archange, consolateur des âmes du Purgatoire,
Saint-Michel Archange, épée de Vérité, protecteur de la France,
Saint-Michel Archange, notre prince, notre avocat,
Saint-Joseph, chef de la sainte famille de Nazareth,
Saint-Joseph, très prudent, très obéissant, très juste et très fidèle
Saint-Joseph, gloire de la vie de famille, modèle des travailleurs,
Saint-Joseph de Cotignac, illustre descendant du roi David,
Saint-Joseph, protecteur de la sainte Eglise, patron de la Bonne Mort,
Saint Jean, disciple de Jean-Baptiste qui reconnut le Christ
Saint-Jean, le disciple que Jésus aimait,
Saint-Jean, témoin de l’eau et du sang jaillis du cœur de Jésus sur la Croix,
Saint-Jean, prêtre et protecteur de Marie jusqu’à son Assomption,
Saint Jean, évangéliste et théologien de Patmos
Sainte Jeanne d’Arc, mystique, vierge et guerrière,
Sainte Jeanne d’Arc, que guidèrent Saints Michel, Marguerite et Catherine d’Alexandrie
Sainte Jeanne d’Arc, qui fit face à l’évêque Cauchon,
Sainte Jeanne d’Arc, dont le cœur vif survécut au bûcher,
Sainte Jeanne d’Arc, garante au Ciel de la triple donation,
Saint Irénée de Lyon, pourfendeur des hérésies et vainqueur des signes faux,
Sainte Marie Madeleine, contemplative, ermite et pénitente à la Sainte-Baume,
Saint Jean-Marie Vianney, confesseur des foules et saint-patron des curés,
Sainte Thérèse de Lisieux, carmélite, docteur de l’Eglise et patronne de France
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur !
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous , Seigneur!
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur !
Tous les saints et saintes de France, priez pour nous!
Afin que nous devenions dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ !
Prions


O Dieu, qui dès la Croix avez fait de la France une terre d’élection grâce à la filiation adoptive de sa Patronne, Votre Divine Mère, et avez nourri tant de saints sur son sol, dont Sainte Jeanne d’Arc qui acheta le royaume par son sang, faites, nous Vous en prions, que par leur intercession, la Sainte messe y soit toujours célébrée et qu’un Grand Monarque la redresse, afin qu’elle triomphe des assauts de ses ennemis par les dons du Saint Esprit. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen.

Roland Thevenet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article