25 juin 1804 : L'exécution de Cadoudal et de ses compagnons

Le Souvenir Chouan de Bretagne a mis en ligne hier un article sur ce triste anniversaire : il y a 207 ans, Georges Cadoudal et 11 de ses compagnons étaient exécutés en place de Grève.

Voici le compte-rendu qu'en firent les Affiches d'Angers
(n°140 du 10 messidor an XII) :

Execution de Cadoudal« Hier, entre onze heures et midi, ceux des condamnés à mort qui n'ont pas reçu leur grâce, ont subi, sur la place de Grève, l'exécution de leur sentence. Chaque patient était accompagné d'un confesseur qui l'a exhorté jusqu'au lieu du supplice et jusques sur l'échafaud.
Georges a été exécuté le premier. Il a montré du sang-froid. Un incident a retardé d'environ un quart d'heure les deux dernières exécutions; deux des condamnés ont demandé à monter à l'hôtel-de-ville, pour y faire quelques déclarations, ce qui leur a été accordé; après quoi ils ont été ramenés à l'échafaud.
Plusieurs des patients ont embrassé leurs confesseurs immédiatement avant de mourir.
L'échafaud avait été placé près le parapet voisin de la rivière, en sorte qu'il pouvait être aperçu de tous côtés, à grande distance.
Aucun des condamnés n'était revêtu du manteau rouge. Plusieurs ont crié vive le roi, au moment de leur exécution. »
Paris, 7 messidor an XII (26 juin 1804)

A lire : Nous voulions un Roi et nous avons fait un Empereur.

Illustration : Exécution de Georges Cadoudal et ses complices, place de Grève, 25 juin 1804 (Armand de Polignac)

Source Vendéens et Chouans : http://guerredevendee.canalblog.com/archives/2011/06/26/21484931.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog