Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

alliance-royale-nivernais.jpg

 

Les grands perdants de cette journée du 4 août furent le peuple dans toutes ses corporations et les provinces qui perdirent tous des avantages justiciables en fonction de la difficulté de leur profession ou de l'isolement de la Province ou encore les levers de l'octroi (péages) payé par les habitants d'une ville pour les efforts financiers consentis à l'entretenir ou construire un pont par exemple.


Les ouvriers en particulier furent les grands perdants car avec le vote ensuite des lois le Chapelier  ils n'eurent plus pour les aider à lutter contre les comportements injustes de certains patrons, la protection de la corporation qui ayant perdu ses lois privées inhérentes fut également dissoute laissant la jungle s'installer dans une mécanique sociale bien huilée pour le Bien Commun de tous depuis 7 siècles, malgré quelques rares abus comparativement à la population, abus vite réglés à l'intérieur même de la corporation par des juges en faisant partie.

 

En résumé, les prud’hommes qui fonctionnent maintenant sont moins bons pour défendre la justice entre patrons et employés que les corporations d'avant la Révolution.


Par Alliance Royale Nivernais-Berry : http://www.allianceroyalenievre.com/article-4-aout-1789-rappel-de-la-verite-escamotee-80866749.html

Tag(s) : #Histoire-Culture

Partager cet article

Repost 0