Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

justice.jpg

Quand la justice devient sélective..

 

…la liberté s’amenuise et s’éteint inexorablement. Et c’est exactement ce qui est en train de se passer en France. Silencieusement, avec la fourberie et l’hypocrisie qu’on lui connaît, la gueuse vient de mettre en place une mesure qui instaure le règlement obligatoire d’un timbre de 35 euros avant de pouvoir lancer une quelconque procédure judiciaire. Ces frais, prévus dans l’article 54 de la Loi des finances votée le 29 juillet de cette année, devraient servir a priori à financer la réforme de la garde à vue et concernent tous les justiciables et toutes les juridictions, civiles, sociales, administratives et prud’homales.

             Cette décision revêt pourtant un caractère hautement dramatique car, en instaurant une condition budgétaire à la Justice, la république s’assoit allègrement sur le droit naturel de Justice et de défense, intrinsèquement liés à la condition humaine.

Si cette somme peut paraître dérisoire pour les plus aisés d’entre nous, nombre de démunis ne pourront satisfaire ces frais prohibitifs, et abandonneront clairement leur droit de se défendre. Que dire du salarié qui, pour se défendre et aller devant les prud’hommes, devra en plus payer  cet « impôt » judiciaire ? Que dire des plus démunis, ceux pour qui cette somme représente peut être une importante partie du budget alimentaire mensuel ? Pourront-ils se défendre ? Devront-ils choisir entre leur nécessaire défense ou leur tout aussi nécessaire sustentation ?

 Mais cette aberrante mesure prend un tout autre sens quand  elle s’ajoute aux autres exemples d’abandons de toute notion de justice par notre infâme république : elle participe à cette mise à l’encan de la justice française (pour reprendre le titre de l'article de François Vivarais),  comme en écho aux suppressions de plus de 400 juridictions en 2010 et de 21 tribunaux de grandes instances depuis janvier 2011.

C’est l’abandon pur et simple de toute justice locale et universelle que la république met en place par cette « refonte » de la carte judiciaire, qui s’apparenterait plutôt à une vaste « centralisation » de la carte judiciaire.  Il y a donc aujourd’hui des zones de « désertification judiciaire » où il n’y a plus de tribunaux : les justiciables doivent se rendre dans les grandes villes les plus proches pour pouvoir déposer des dossiers ou entamer des actions judiciaires. Le fameux timbre de 35 euros ne fera que catalyser cette « baisse artificielle des contentieux uniquement dû à l’abandon du justiciable à faire valoir ses droits ».

« Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la Justice » écrivait Montesquieu.  Face à l’odieux silence médiatique et à la mollesse crasse des politiciens français, les royalistes doivent faire entendre leur voix et combattre avec la plus grande pugnacité ces atteintes au droit naturel de tout homme de se défendre ! Dans la lignée des conservateurs sociaux, de ces mêmes royalistes qui pendant des années prirent  la défense des plus faibles et des plus démunis, les royalistes du XXI°Siècle doivent s’élever contre cette république qui bafouent les droits les plus élémentaires …

 

Source : http://unionroyalistebvm.over-blog.com/article-quand-la-justice-devient-selective-85430694.html

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0