Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

Acheter du producteur au consommateur : le bon plan de l'office de tourisme de Seclin...
Comme la Cueillette gourmande, quinze adresses figurent sur la carte concoctée par Sophie Boniface.

Avec l'ambition d'animer le territoire et de mettre en avant ses richesses, l'office de tourisme de Seclin a eu l'idée l'an dernier de réaliser une carte des producteurs de terroir, au succès inattendu. Consciente de l'importance de la demande, sa responsable persiste donc et signe avec la sortie, ces jours-ci, d'une carte des points de vente à la ferme, bien plus étoffée qu'en 2010. Une initiative partie pour durer...


Ils étaient huit en 2010, ils sont désormais quinze à adhérer à l'initiative, pas bête du tout, de l'office de tourisme de Seclin, dont la fameuse carte s'est arrachée comme des petits pains l'an dernier. Le principe, simple et aux allures de bon plan, avait, de fait, tout pour séduire : proposer aux habitants du Mélantois comme aux touristes une carte du territoire sur laquelle sont présentés les producteurs locaux proposant la vente directe de leurs produits à la ferme.

Un mode de consommation qui, sur fond de guerre des marges de la grande distribution, hausse des prix et baisse de la qualité des produits de grande consommation, revient furieusement au goût du jour... « Nous voulions mettre en avant les produits de qualité que l'on trouve sur notre territoire à des prix compétitifs. Car les gens, s'ils connaissent parfois le producteur du coin, ne savent pas forcément qu'à trois kilomètres il en existe un autre proposant autre chose. L'idée était donc de constituer un réseau des fermes pour faire découvrir les produits, les producteurs, et leur façon de travailler », résument Sophie Boniface et Mélina Bitrim à l'office de tourisme de Seclin.


Cette formule de valorisation des richesses locales, qui favorise les échanges tout en surfant sur la thématique du « bien consommer », s'est donc taillé un joli succès, tant du côté des consommateurs, amateurs de bonnes adresses, que des producteurs, qui ont vu la fréquentation de leurs fermes évoluer. Une vertu à ne pas négliger en temps de crise, qui a bénéficié de l'effet bouche à oreille : la nouvelle carte recense deux fois plus de producteurs que l'an dernier, tous prêts à sacrifier 100 E pour y figurer.


Il faut dire que les avantages ne s'arrêtent pas à l'édition de la fameuse carte (tirée à 5 000 exemplaires et disponible à l'office de tourisme de Seclin et chez les producteurs du réseau). En prime, l'office du tourisme assure en effet la promotion des producteurs toute l'année au gré des salons auxquels il participe, et leur offre une exposition de choix sur Internet.


La carte, au format pratique, se veut un outil utile pour le consommateur. Les particularités de chaque producteur y sont décrites en deux paragraphes, conclus par les jours et horaires d'ouverture. En prime, on trouve les horaires des marchés du secteur, et quelques petites recettes simples à réaliser, à base de produits du terroir. Bref, un document à conserver à portée de main dans votre cuisine... •

 

 

PAR STÉPHANE HUBIN

 

http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Energie_et_Environnement/2011/07/24/article_acheter-du-producteur-au-consommateur-le.shtml

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article