Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter du producteur au consommateur : le bon plan de l'office de tourisme de Seclin...
Comme la Cueillette gourmande, quinze adresses figurent sur la carte concoctée par Sophie Boniface.

Avec l'ambition d'animer le territoire et de mettre en avant ses richesses, l'office de tourisme de Seclin a eu l'idée l'an dernier de réaliser une carte des producteurs de terroir, au succès inattendu. Consciente de l'importance de la demande, sa responsable persiste donc et signe avec la sortie, ces jours-ci, d'une carte des points de vente à la ferme, bien plus étoffée qu'en 2010. Une initiative partie pour durer...


Ils étaient huit en 2010, ils sont désormais quinze à adhérer à l'initiative, pas bête du tout, de l'office de tourisme de Seclin, dont la fameuse carte s'est arrachée comme des petits pains l'an dernier. Le principe, simple et aux allures de bon plan, avait, de fait, tout pour séduire : proposer aux habitants du Mélantois comme aux touristes une carte du territoire sur laquelle sont présentés les producteurs locaux proposant la vente directe de leurs produits à la ferme.

Un mode de consommation qui, sur fond de guerre des marges de la grande distribution, hausse des prix et baisse de la qualité des produits de grande consommation, revient furieusement au goût du jour... « Nous voulions mettre en avant les produits de qualité que l'on trouve sur notre territoire à des prix compétitifs. Car les gens, s'ils connaissent parfois le producteur du coin, ne savent pas forcément qu'à trois kilomètres il en existe un autre proposant autre chose. L'idée était donc de constituer un réseau des fermes pour faire découvrir les produits, les producteurs, et leur façon de travailler », résument Sophie Boniface et Mélina Bitrim à l'office de tourisme de Seclin.


Cette formule de valorisation des richesses locales, qui favorise les échanges tout en surfant sur la thématique du « bien consommer », s'est donc taillé un joli succès, tant du côté des consommateurs, amateurs de bonnes adresses, que des producteurs, qui ont vu la fréquentation de leurs fermes évoluer. Une vertu à ne pas négliger en temps de crise, qui a bénéficié de l'effet bouche à oreille : la nouvelle carte recense deux fois plus de producteurs que l'an dernier, tous prêts à sacrifier 100 E pour y figurer.


Il faut dire que les avantages ne s'arrêtent pas à l'édition de la fameuse carte (tirée à 5 000 exemplaires et disponible à l'office de tourisme de Seclin et chez les producteurs du réseau). En prime, l'office du tourisme assure en effet la promotion des producteurs toute l'année au gré des salons auxquels il participe, et leur offre une exposition de choix sur Internet.


La carte, au format pratique, se veut un outil utile pour le consommateur. Les particularités de chaque producteur y sont décrites en deux paragraphes, conclus par les jours et horaires d'ouverture. En prime, on trouve les horaires des marchés du secteur, et quelques petites recettes simples à réaliser, à base de produits du terroir. Bref, un document à conserver à portée de main dans votre cuisine... •

 

 

PAR STÉPHANE HUBIN

 

http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Energie_et_Environnement/2011/07/24/article_acheter-du-producteur-au-consommateur-le.shtml

Tag(s) : #Vie quotidienne-Santé-Environnement

Partager cet article

Repost 0