Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

amap.jpg• L’agriculture productiviste vide nos campagnes et détruit l’environnement : chaque année 30 000 fermes disparaissent par an, un paysan français se suicide chaque jour.

• L’agriculture paysanne est une agriculture qui respecte le paysan et répond aux attentes de la société. Elle doit permettre à un maximum de paysans répartis sur tout le territoire de vivre décemment de leur métier en produisant sur une exploitation à taille humaine une alimentation saine et de qualité, sans remettre en cause les ressources naturelles de demain. Les AMAP se revendiquent de l’agriculture paysanne.

• Les paysans en AMAP doivent faire face à une réelle discrimination dans leur démarche d’installation car leurs exploitations sont souvent plus petites, leurs modèles de production méconnus ou mal connus des chambres d’agriculture et se situent dans des zones rurales souvent désertées.

• Cette discrimination se traduit également par des difficultés d’accès au financement. Le monde agricole a longtemps été -et est encore toujours aujourd’hui - lié de façon quasi exclusive avec un seul et unique intermédiaire bancaire : le CA pour ne pas le nommer. Derrière les outils financiers, ce sont des modèles de développement agricole et une vision de l’économie qui sont véhiculés.

• En choisissant de distribuer via le réseau des AMAP, les paysans en AMAP font le choix de la vente directe, et « court-circuite » la grande et moyenne distribution. En choisissant des financements solidaires et éthiques à la Société Coopérative de la Nef, le projet prend alors tout son sens et devient encore plus cohérent. Cette volonté de réorienter le monde paysan alternatif vers un interlocuteur bancaire responsable et transparent fait véritablement écho et le MIRAMAP souhaite favoriser cette ré-orientation.


Un développement cohérent pour l’agriculture paysanne en AMAP

◗ Témoignage

Après avoir travaillé pendant plus de 6 mois comme salarié agricole, Jean à Tourves (83) souhaitait s’installer en tant que maraîcher en agriculture biologique et en AMAP. Pour cela, il lui faut investir dans 3 tunnels de 50*7m, une pépinière à plants et du petit matériel agricole (motoculteur...). Son projet a été soutenu par le MIRAMAP et lui a permis d’obtenir un prêt Nef de 36 000€ sur 7 ans à 2,90%. Ce taux a bénéficié d’une bonification de 2% apportée par l’Association La NEF dans le cadre de son action de soutien au développement de l’agriculture biologique. Jean a également bénéficié d’une garantie FAG classique (via ESIA, Fonds Territorial France Active en PACA) à hauteur de 65 % du capital restant dû. Aucune autre garantie ne lui a été demandée. Jean souhaite distribuer 60% de sa production en AMAP. A l’heure actuelle, Jean envisage de distribuer des paniers dans une nouvelle AMAP en création à Roquebaron.

◗ Où va mon argent ?

La collecte de dons est portée par l’Association la Nef (reconnue d’intérêt général, vos dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66%) qui a dédié un fonds au projet de finances solidaires du MIRAMAP. Ce fonds permet, dans un premier temps, de garantir les prêts de paysans en AMAP et également de bonifier (réduire le taux d’intérêt) ces prêts.

1€ de don permet 8€ de prêts pour un paysan

Votre don permettra de constituer un pot commun, une sorte de caisse de solidarité, pour soutenir concrètement des projets de paysans. C’est en mutualisant nos efforts et en agissant collectivement que de nombreux projets de paysans en AMAP pourront être soutenus.


Pour en savoir plus :http://miramap.org

 

http://village.groupejmg.fr/index.php?ids=&Menu=Actu&Action=777&idn3=3378

 

Royalisme - Agriculteurs - Paysans - Mondialisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article