Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daubenton.jpgD'après « Recueil des éloges historiques lus dans les séances publiques de l'Institut royal de France » (Tome 1), paru en 1819

 

Daubenton, collaborateur du célèbre naturaliste Buffon, avait acquis par ses travaux une espèce de réputation populaire qui lui fut très utile sous le régime de la Terreur. En l'an II, l'octogénaire Daubenton eut besoin d'un certificat de civisme pour conserver l'emploi qu'il avait au Cabinet  d'histoire naturelle.

 

Il fallait, pour ce faire, qu'il s'adressât à la section dite des Sans-culottes. Un professeur, un académicien aurait eu peine à l'obtenir. Quelques gens sensés eurent l’ingénieuse idée de présenter Daubenton sous le titre de berger, et ce fut le berger Daubenton qui obtint le certificat nécessaire au directeur du Muséum d'histoire naturelle. Voici cette pièce telle qu'elle lui fut délivrée :

 

« Appert que d'après le rapport fait de la société fraternelle de la section des Sans-culottes sur le bon civisme et faits d'humanité qu'a toujours témoignés le berger Daubenton, l'assemblée générale arrête unanimement qu'il lui sera accordé un certificat de civisme, et que le président de ladite assemblée lui donnera l'accolade avec toutes les acclamations dues à un vrai modèle d’humanité, ce qui a été témoigné à plusieurs reprises. » Signé, R. G. Dardel, président.

 

Source : France Pittoresque : http://www.france-pittoresque.org/article-astuce-pour-obtenir-un-certificat-de-civisme-sous-la-terreur-101903591.html

Tag(s) : #Histoire-Culture

Partager cet article

Repost 0