Bernard Méry, chantage à l'antisémitisme de la franc-maçonnerie

Pour avoir dénoncé la double appartenance de certains juges, à la franç-maçonnerie et à la fonction judiciaire, Me Bernard Méry a été radié sous le prétexte fallacieux et artificiel de l'atteinte à l'honneur.

 

Rappelons que la radiation est une mesure extrêmement rare et grave. A titre d'exemple, le seul avocat qui n'a pas voulu prêter serment à l'Etat Français sous Pétain, a été radié. De plus il existe un précédent en ce qui concerne la franc-maçonnerie, il date de 1911. Il s'agit du  premier avocat qui avait  osé critiquer la franc-maçonnerie : il a été radié. Sa famille demande actuellement sa réhabilitation.

 

Voici une de ses déclarations :

 

"Une des méthodes favorites des maçons, et singulièrement du Grand Orient, pour disqualifier un adversaire, c'est de dire qu'il est antisémite. Comment procède-t-on pour ce faire ? C'est très simple : on fait appel à Vichy et aux lois antisémites et antimaçonnes, les unes et les autres promulguées à trois semaines d'intervalle en juillet 1940. La maçonnerie se protège derrière ces lois antisémites, ce qui lui permet d'être intouchable. Et si jamais un téméraire ose la critiquer, c'est l'infamante accusation d'antisémitisme qui est aussitôt lancée sans vergogne. Ce qui est très facile pour plusieurs raisons. D'abord les sigles et les formes matériels du culte franc-maçon rappellent par beaucoup d'analogies des sigles hébraïques (par exemple le triangle avec l'oeil central symbolise Dieu, Moïse et les tables de la Loi). D'autre part, il y a des obédiences telle le B'nai B'rith qui sont spécialement réservées aux israélites.

 

Par ailleurs, il est vrai que le pourcentage de juifs francs-maçons (surtout membres du Grand Orient) est très élevé. Enfin, les maçons évoquent sans cesse le fameux Protocoles des sages de Sion pour stigmatiser les prétendues arrière-pensées, évidemment épouvantables, de ceux qui osent s'attaquer à eux.

 

L'objectif est toujours le même : il s'agit par l'amalgame et par la diffamation de détruire, de casser, de museler ceux qui critiquent la maçonnerie ; notez bien qu'il ne s'agit pas même d'être antimaçon, mais d'émettre simplement un jugement dépréciatif."

 

Bernard Méry

 

Par Inno Cifaretto

 

http://conspiration.ca/conspir/cotten_bernard_mery_franc_macon.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog