Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vitraux.jpg

 

Le site Christ Roi nous alerte (dans cet article) à propos des étranges vitraux modernes qui maintenant la cathédrale de Rodez. Comme le dit ce site, dont je me permets de citer une note :

 

Traditionnellement les vitraux servent à représenter des scènes du bien et non des scènes du mal (Péché originel, serpent), et ici carrément, des images profanes de pénis et de vagins ! 


Au départ, en regardant ces images on ressent un malaise, ensuite, en regardant de plus près on discerne très distinctement les représentations en question. 

 

Les prêtres et les évêques sont-ils tombés sur la tête pour accepter ces horreurs dans leurs églises ?

 

Ceux qui veulent se faire passer pour des “entendus” diront peut-être que les représentations du serpent tentateur sont légion dans l’art sacré et qu’il n’apparaît pas seulement écrasé sous le pied de la vertu même. Il y a bien aussi des représentations du serpent tentant nos premiers parents. Soit, mais pourquoi les obscénités du vitrail ? Faut-il que l’artiste, aussi ignare que la plupart de nos contemporains, ait cru qu’Adam et Eve auraient succombé à la tentation de la chair, quand c’est par l’orgueil qu’ils ont été tentés ? Sous les pavés de l’obscénité, la plage de la sottise crasse… Le prétexte à pornographier n’existait même pas…

 

Source : http://sebastien.derouen.over-blog.com/article-cathedrale-de-rodez-sous-les-paves-de-l-obscenite-la-plage-de-la-sottise-crasse-72316081.html

 

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0