Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

Soldes. Après le PSG et les droits télé du foot, le Qatar investit dans les banlieues à la place de l'Etat sans que cela ne fasse broncher nos élus de droite comme de gauche. En attendant que le Qatar rachète la Tour Eiffel, faut-il d'ores et déjà annoncer la mort de notre République ?

 

J'apprends que le Qatar a décidé de venir en aide aux quartiers français en difficulté. Non, non, ne souriez pas, ce n'est pas une blague ! Après le PSG, les droits télé de la ligue des champions, le petit émirat pas plus gros que la Corse mais riche comme plusieurs Crésus, se paie nos banlieues. Le plus surprenant, c'est que cette nouvelle qui aurait dû faire la une de toutes les télés, de tous les journaux, être l'objet de tous les commentaires, est passée sous silence. Il faut dire que la nouvelle est tombée le 9 décembre, qu'on s'apprêtait à fêter Noël, et qu'on était plus concerné par le père Noël, la dinde, les huîtres ou alors vaguement par Jésus !


Pourtant c'est bel et bien les rois mages du Qatar qui sont venus déposer la mire, l'or et l'encens dans ces territoires oubliés de la République, sauf par le ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui fait là ses gammes de shérif chasseur de primes électorales.


Le Qatar, Etat providence
Si on n'a pas trop entendu parler de cette opération, je présume aussi que c'est parce qu'il y a comme un consensus gauche-droite sur la question. Je m'explique. Les émirs du Qatar ne sont pas venus tous seuls comme des grands voir ce qui se passait dans nos banlieues. Ils ont répondu à un appel de l'Association nationale des élus locaux de la diversité, l'Aneld. Un collectif qui comprend aussi bien des élus de droite que de gauche (PS, UMP, Front de gauche…). Ces élus, pour la plupart fils ou petits-fils d'immigrés, ont pris eux-mêmes l'initiative d'écrire à l'ambassade du Qatar à Paris. Les contacts pris, un voyage d'une semaine à Doha a été organisé. A l'issue du voyage, le Qatar a donc décidé de créer un fond d'investissement de 50 millions d'euros qui devrait servir à subventionner les projets de jeunes entrepreneurs.


Leroy... des cons

Tout cela pourrait être anecdotique s'il s'agissait d'un club privé ou d'une entreprise (encore que…). Mais venant d'un territoire de la République, je m'interroge. Est-il normal d'entendre le ministre de la Ville Maurice Leroy dire : « Ce fonds d'investissement est un signe positif de reconnaissance des talents et capacités de création d'entreprises dans les quartiers populaires en France » ? N'est-ce pas plutôt à la France de reconnaître ses talents dans ses propres quartiers? A ce propos, il convient de souligner que ces 50 millions du Qatar représente 10 % du budget que l'Etat consacre au ministère de la Ville ! Est-il normal pour tout dire que la banlieue française devienne une extraterritorialité subventionnée comme telle par le Qatar ?


La France détricotée

Si oui, si on trouve normal que l'Etat abandonne peu à peu ses missions régaliennes et ses territoires, pourquoi ne pas demander aux Etats-Unis de subventionner notre armée ou notre enseignement ? Par extension, on pourrait demander au Vatican de subventionner la communauté catholique, à Israël le Marais, à l'Arabie Saoudite l'islam. Bref, il se pourrait bien un jour que la France toute entière ne soit plus qu'un agglomérat de structures subventionnées. Il ne resterait plus alors qu'à passer à la prochaine étape. Diviser le territoire national en autant de communautés. Un jour peut-être, on apprendra dans les livres d'Histoire que s'il a fallu des siècles pour construire la France et la République, c'est sous le règne d'un « gaulliste » nommé Nicolas Sarkozy que commença le détricotage de notre pays dans le plus grand silence de nos élus !


Bruno Testa

 

Source : http://www.lunion.presse.fr/article/francemonde/ci-git-la-republique-francaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article