Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

bourguignonNous ne faisons plus de culture en Europe, nous gérons de la pathologie végétale. Nous essayons de maintenir vivantes des plantes qui ne demandent qu’à mourir tellement elles sont malades. Rien à voir avec de l’agriculture. L’agriculture, normalement c’est cultiver des plantes saines. On ne mettait pas un pesticide en 1950 sur les blés en Europe. Il n’y avait pas un traitement fongique qui était appliqué. Maintenant, c’est au moins 3 à 4, sinon le blé est pourri avant d’arriver dans le silo.

Il y a donc une énorme différence, qui ne se voit pas puisqu’on a appliqué des produits, qui laissent penser que le blé est en bonne santé.

Sauf que les blés tombent parce qu’on met trop d’azote , alors on les raccourcit avec des hormones, pour raccourcir les tiges, c’est pour ça que les blés sont bien plus bas qu’autrefois, où ils faisaient un 1,50cm contre 0,60cm aujourd’hui. Ces hormones font avorter les arbres qui se trouvent à proximité, on fait disparaître toute la flore, parce que ça gêne la reproduction des dicotylédones.

Les gens ne le savent pas.

Autrefois les champs étaient plein de coquelicots, plein d’espèces, il y avait une biodiversité.

Un pays comme la Hollande a déjà perdu 75% de toute sa flore.

 « Avec Lydia, nous avons quitté l’INRA, nous nous sommes mis à notre compte, parce que quand on a commencé à montrer que les sols mourraient biologiquement, on nous a demandé de nous taire. Donc on a quitté l’Institut, on estimait que nos devoirs de scientifiques, c’était quand même d’alerter le monde agricole que la voie qui était choisie n’était pas la bonne, ne permettrait pas de faire une agriculture pérenne.

Il ne peut y avoir d’agriculture pérenne que sur des sols vivants. Le sol abrite 80% de la biomasse vivante et on en a tué 90%. On est en train de tuer tout ce qui est à la source de la vie. Les microbes qui nourrissent nos plantes, qui font que nos plantes sont saines, sont nutritives pour nous.

Nous sommes quand même dans la société la plus confortable de l’histoire de l’humanité et les dépenses de la Sécurité Sociale augmentent de 6% par an. Il y a quand même des questions à se poser. Est-ce que les gens sont si bien nourris que ça, pour être aussi malades ?

L’argumentation c’est que les gens vivent de plus en plus longtemps. Les gens qui ont 80 ans en ce moment, n’ont pas connu l’agriculture chimique avant l’âge de 50 ans, puisque c’est apparu dans les années 70. Jusqu’à 50 ans ils ont mangé sain.

Enfant, je me souviens de lait de vache qui avait vraiment le goût de lait de vache, ce n’est pas le lait de maintenant. C’est tellement récent dans l’histoire de l’humanité, qu’on ne connaîtra les résultats réels que plus tard. On s’inquiète, car vous prenez la population d’enfants à l’heure actuelle en Europe, 17% des enfants sont obèses, donc, on est en droit de se poser des questions sur cette qualité alimentaire.

Le sol c’est une vraie éponge, donc si je le gère mal, il est compact, il est serré, il se referme, si je laisse la faune retravailler, il va souffler. C’est pour ça que quand vous marchez sur un sol en forêt… vous avez vu le côté moelleux du sol forestier ? Parce qu’il est aéré par la faune, alors que le sol qui a été labouré, maltraité, il est complètement compacté, resserré sur lui-même.

Quand il va pleuvoir sur un sol resserré, l’eau ne va pas pouvoir rentrer, puis c’est l’érosion. Mais c’est plus facile d’accuser la pluie d’être responsable de l’érosion, des inondations, que de dire que c’est un système agricole qui l’a provoquée.

Depuis 20 ans, nous traversons les années les plus sèches depuis 3000 ans, dans l’histoire de l’Europe et jamais il y a eu autant d’inondations. On a inventé avec l’agriculture intensive les inondations en périodes sèches, ce qui est très fort… la question est de savoir jusqu’où… à quel moment c’est l’humanité qui commencera à s’écrouler ?

Pour le moment on a détruit 90% de notre biodiversité en Europe, est-ce que c’est à 95% que le système va lâcher ? On ne sait pas. La catastrophe du crétacé est ridicule en comparaison de ce qui se passe en ce moment… mais ça meurt, ça meurt, meurt… puis les gens attendent, disent : « peut-être qu’un jour on va voir quand ça va péter »…

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article