Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

 

Malgré leur importance dans les écosystèmes, on possède aujourd’hui encore trop peu d’informations sur les populations de papillons et leur évolution. Alors dès maintenant, comptez les papillons dans votre jardin et devenez membre de l’Observatoire des Papillons des Jardins. Toutes les observations comptent, et les papillons comptent sur vous !

 

Saisissez vos données en ligne sur le site de l'Observatoire.

 

Présentation

 

Comment participer et envoyer ses données ?

 

Cartes d'identité des papillons

 

Cartes d'identité des papillons de la liste complémentaire

 

Inscrivez-vous

L'inscription se fait directement par Internet. Une fois inscrit, vous recevrez la confirmation de votre pseudo et de votre mot de passe. Conservez-les bien précieusement, ils vous seront nécessaires pour la saisie en ligne de vos données.

Identifiez les papillons

© A. Cadi
La première fois que vous croiserez un papillon, vous ne saurez peut-être pas quel est son nom. Mais grâce aux pages d’identification que vous pouvez télécharger, vous serez vite capable de reconnaître les 28 espèces de papillons les plus communes concernées par l’Observatoire. Forme, taille, couleur, il y a toujours un critère… Avec un peu de patience, vous pourrez identifier un papillon à plusieurs mètres de distance.

Vous pouvez aussi consulter les cartes d’identité détaillées des papillons de l’Observatoire sur notre site.

Pour aller plus loin, découvrez aussi les planches de détermination extraites de la revue Oreina (deux disponibles: Piérides et Thecla).

Et pour reconnaître les papillons partout en Europe, nous vous conseillons le guide "Papillons d'Europe" de Tristan Lafranchis. Un symbole spécifique signale les papillons de l'Observatoire !

 

Argus bleu céleste
© A. Maurer / Biosphoto

Avec leur grande diversité et leurs exigences écologiques variées, les papillons sont de précieux indicateurs de la qualité des milieux naturels, et donc de la santé de nos écosystèmes. Aujourd’hui, le faible nombre de biologistes professionnels fait que les données disponibles sur les papillons demeurent insuffisantes. Les réseaux d'amateurs sont plus que jamais indispensables pour alimenter en données les observatoires de la biodiversité, en étroite collaboration avec des scientifiques.

Noé Conservation et le Muséum national d’Histoire naturelle ont donc lancé l’Observatoire des Papillons des Jardins. Le principe est simple : tous les utilisateurs de jardin sont invités à regarder les papillons, à les identifier et à transmettre leurs observations aux scientifiques du Muséum. On peut participer une fois ou régulièrement, il n’y a pas d’engagement, il n’est pas nécessaire de connaître déjà les papillons : c’est facile et toutes les observations comptent !


Ce grand observatoire citoyen des papillons, ouvert aux débutants comme aux passionnés, s’inscrit dans le cadre du programme Vigie Nature du Muséum national d’Histoire naturelle et dans la démarche de Butterfly Conservation Europe, une organisation regroupant diverses institutions et associations européennes qui travaillent sur les problématiques de suivi et de conservation des papillons.

À terme, c’est un véritable réseau de surveillance des espèces communes de papillons qui sera mis en place, permettant de suivre l’évolution des populations et de mieux comprendre les dynamiques écologiques, en lien avec les changements climatiques par exemple. Grâce à votre aide, il sera possible de bâtir des actions adaptées pour la protection des papillons et de la biodiversité de notre pays.

Merci !

 

http://lepscremolans.free.fr/

Amaryllis
Argus verts
   
Aurores
Belle-dame
   
Brun des pélargoniums
Citrons
   
Cuivré
Demi-deuils
   
Flambés
Gazé
   
Hespérides orangées
Hespérides tachetées
   
Lycènes bleus
Machaons
   
Mégères
Moro-sphinx
   
Myrtil
Paon du jour
   
Petites tortues
Piérides blanches
   
Procris
Robert-le-diable
   
Silène
Souci
   
Sylvains
Tabac d'Espagne
   
Tircis
Vulcai

 

 

 

http://www.noeconservation.org/index2.php?rub=12&srub=31&ssrub=98&sssrub=99&goto=contenu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article