De la pertinence d’un candidat royaliste à l’élection présidentielle ( Café Royal)

Le titre de ce billet, peut paraître quelque peu provocateur et pourtant, c’est une question que l’on peut se poser.


Lorsque j’ai écrit l’article annonçant que l’Alliance Royale présentera un candidat à l’élection présidentielle, quelques lecteurs m’ont fait part de leur questionnement, voire de leur réticence.


A première vue, cela pourrait être une très bonne nouvelle. Cela permettra une certaine visibilité et de pouvoir remettre le débat institutionnel sur la table. Tout cela bien entendu à condition d’obtenir les fameux « 500 parrainages ». Là, c’est une autre question et non des moindres.


A côté de ces points positifs, un lecteur me faisait remarquer qu’une telle candidature aurait la faculté de mettre sous les projecteurs, nos éternelles divisions tant sur le plan dynastique, que sur celles des institutions à venir et des problématiques économiques et sociétales.


De plus, dans l’hypothèse où le candidat aurait ces fameux parrainages, combien obtiendrait-il de voix et de pourcentage de votes ?


Ne faudrait-il pas mieux se tourner vers les autres élections plus accessibles comme les législatives, municipales (surtout) et européennes ?


Alors, à moins de créer le buzz comme on dit, cette candidature servira-t’elle les royalistes et au-delà, le pays ?

C’est l’éternelle question de savoir s’il est plus opportun de se battre sous ses propres couleurs ou bien de faire de l’entrisme au sein de partis républicains, afin de faire avancer nos idées.


Quelque soit l’option choisie, l’important est d’oeuvrer pour que nos idées ne restent pas emprisonnées au sein de chapelles plus que discrètes, mais circulent dans l’opinion publique. Est-ce un voeu pieu ? Il ne tient qu’à nous qu’il n’en soit rien !


Quoiqu’il en soit, mais ce n’est que mon opinion, la royauté dans notre pays, ne sera restaurée, que lorsque la république aura « jeté l’éponge » à la suite d »une crise sans précédent  qui aura précipité notre pays dans le chaos…D’ici là, ne ménageons pas nos efforts en vue du retour du roi.

 

Source : http://leblogdeliemarie.wordpress.com/2011/09/20/de-la-pertinence-dun-candidat-royaliste-a-lelection-presidentielle/

 

16 juin 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog