Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

dupont-aignan

 

Celui qui se disait gaulliste vient de tomber le masque : Dupont-Aignan n’est qu’un opportuniste qui sacrifie ses idées sur l’autel de la bienpensance. Comment peut-on se revendiquer du gaullisme et prôner le mariage homosexuel ? Céder aux sirènes de la mode et de l’air du temps pour séduire quelques électeurs, n’est-ce pas l’exact inverse de toute l’action politique menée par le Général ?

S’il est impossible et quelque peu grotesque de chercher à suivre une ligne gaulliste tant le créateur de la cinquième république était pragmatique, il est néanmoins aisé de reconnaitre les comportements contraires à l’esprit de de Gaulle.  En particulier dans la mesure ou le coupable de ces comportements s’autoproclame héritier du gaullisme.


En 1940, le Maréchal Pétain est l’homme de la situation pour une majorité des français qui lui accordent leur confiance. Pourtant, seul contre tous, un homme s’oppose à l’armistice et l’idée répandue partout (notamment dans les médias déjà redoutable dans l’art de diffuser une pensée unique) que c’est un moindre mal de céder à Hitler. Quelques années plus tard, s’agissant des pseudos progrès sociétaux, De Gaulle devenu président  affirme refuser de « sacrifier la France à la bagatelle ». On est loin, très loin de la reddition aux lobbies homosexuels et de la défense du mariage homo…


Depuis qu’il s’est démarqué de la droite de gouvernement, Nicolas Dupont-Aignan ne cesse de se présenter, non sans une certaine arrogance, comme l’héritier du général. Pour les quelques naïfs qui voulaient bien le croire jusqu’à présent, l’interview donnée au magazine communautariste Tétu est assez éloquent :


« Je suis pour la liberté de chacun. Quand on aime, on a le droit de concrétiser cette union. Je ne suis donc pas hostile à l’idée du mariage homosexuel. » On croirait un slogan de Mc Donald’s…


Le député est également revenu sur son refus de signer une pétition des parlementaires contre l’adoption pour les couples homosexuels :


« Son libellé me gênait, car il considérait qu’un couple homosexuel ne pouvait pas élever un enfant. Or je suis pour qu’ils obtiennent la garde de leur propre enfant, conçu de façon naturelle. Ma position est donc atypique. On me l’a beaucoup reprochée », a-t-il ainsi expliqué visiblement très fier de son inconsistance. Car Dupont-Aignan se dit défavorable à l’adoption homosexuelle (il ne faut pas non plus froisser son électorat conservateur) mais favorable à l’homoparentalité, ce qui n’a aucun sens. A priori, en France, si un homosexuel a un enfant de manière naturelle, personne ne le lui retire !


Le seul objet de ces déclarations démagogiques est donc de se donner une image « cool » et « branchée » dans les médias. Par lâcheté envers le système et par calcul électoraliste, Dupont-Aignan cède sur le mariage homosexuel, sans prendre de réelle position sur l’homoparentalité.


En politicien cynique et arriviste, Nicolas Dupont-Aignan aurait pourtant du attendre d’avoir ses signatures pour balancer de telles aberrations grotesques et pathétiques, qui peuvent séduire quelques électeurs mais qui déplairont fortement aux maires de droite censés lui accorder leurs signatures.


A trop vouloir être « in », on se met souvent soi même « out »…

 

Source : http://24heuresactu.com/2011/10/18/demagogie-dupont-aignan-favorable-au-mariage-homosexuel/

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0