Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous croyez encore que la politique est un univers où s'oppose des clivages et des idées ?

 

Vous croyez encore qu'un élu peut s'opposer au rouleau compresseur mondialiste ?

 

Vous pensez également que ceux qui ont volé le pouvoir et fabriqué 2 siècles d'histoire comptent abandonner leur place ?

 

Vous n'avez pas encore compris que tout cela n'est qu'une mascarade qui ne vise qu'à entretenir l'illusion "démocratique" et maintenir la "paix sociale" ?

 

Bien bien...

 

Je vous propose pour commencer, un voyage vers West PalmBeach, Etats-Unis...

 

 

« Je m'appelle John Perkins, je suis citoyen américain, né et élevé aux Etats-Unis.

 

Je suis un ancien "assassin économique".

 

Notre tâche s'apparente à celle d'un tueur de la mafia, car notre principe d'un 'prêté pour un rendu', la mafia et les gangsters l'appliquent depuis des siècles. Mais nous agissons à très grande échelle, avec des gouvernements, des pays, et nous sommes plus professionnels.

 

Nous opérons de différentes manières. Le plus souvent, l'assassin économique repère un pays qui possède des ressources que veulent nos entreprises, comme le pétrole, et nous lui préparons un énorme prêt auprès de la Banque Mondiale ou d'une organisation soeur.

 

Mais l'argent ne part jamais vers le pays, il revient à nos propres sociétés, qui lancent des projets d'infrastructure dans le pays. Cela profite à quelques gens, très riches dans le pays ainsi qu'à nos sociétés, mais ne favorise pas la majorité des habitants, trop pauvres.

 

Or, c'est eux qui héritent de dettes colossales, si élevées qu'ils ne peuvent pas les rembourser. Tant qu'ils s'échinent à rembourser, ils ne peuvent s'offrir un bon système médical ou éducatif. Et les assassins économiques leur disent : 'Vous nous devez beaucoup d'argent, vous ne pouvez payer vos dettes, alors donnez-nous un kilo de votre chair, vendez-nous votre pétrole au rabais, soutenez-nous lors du prochain vote crucial à l'ONU, ou envoyez votre troupes en Irak par exemple.'

 

C'est ainsi que nous avons réussi à créer notre empire.

 

Car le fait est, que nous faisons les lois, nous contrôlons la Banque Mondiale, nous contrôlons le FMI, nous contrôlons même les Nations-Unies.

 

Et ce que font les assassins économiques n'est pas illégal. Pousser des pays à s'endetter et leur exiger ensuite des faveurs, ça devrait être illégal, mais ça ne l'est pas. L'une des caractéristiques d'un empire, c'est d'imposer sa monnaie au reste du monde. C'est ce que nous avons fait avec le dollar.

 

En 1971, les Etats-Unis étaient très endettés, principalement à cause de la guerre du Vietnam. Le système de l'étalon-or était en vigueur. Un jour, des pays demandèrent le remboursement de leur dette en or, et non plus en dollars, devenu peu sûrs. Nixon refusa de payer en or, malgré l'étalon en vigueur, car les Etats-Unis n'avaient pas assez de stock. Très vite, le pétrole est devenu le nouvel étalon, et j'ai joué un grand rôle dans les négociations avec l'Arabie Saoudite en insistant pour que l'OPEP ne vende le pétrole qu'en dollars. Le dollar est devenu la monnaie de référence du pétrole.

 

Cet étalon est bien plus important, car le pétrole a beaucoup plus de valeur que l'or de nos jours.

 

Depuis, le monde entier achète du pétrole uniquement en dollars, une devise très puissante.

 

Aujourd'hui, les Etats-Unis sont à nouveau en faillite. On a des dettes colossales, plus qu'aucun autre pays n'en a jamais eu.

 

Si un pays décidait de payer ses dettes avec une autre monnaie que le dollar, nous aurions de très très sérieux problèmes. Actuellement, les pays paient en dollars, car le pétrole est une matière première indispensable, que l'on ne peut acheter qu'en dollars.

 

Sadam Hussein a menacé de vendre le pétrole autrement qu'en dollars, juste avant sa chute. Parfois, il arrive que l'on ne parvienne pas à corrompre des leaders, comme j'ai échoué avec Omar Torrijos au Panama et Jaime Roldos en Equateur.

 

Cela n'arrive pas souvent, mais dans ce cas, les 'chacals" sont lachés. Ce sont eux qui renversent les gouvernements, ou assassinent leurs dirigeants. Après mon échec avec Jaime Roldos en Equateur, et Omar Torrijos au Panama, on a envoyé les 'chacals' pour les assassiner.

 

Dans les rares cas, où les assassins économiques et les chacals échouent, alors, et seulement alors, on envoie l'armée. C'est exactement ce qui s'est produit en Irak. Les assassins économiques n'ont pu réussi à corrompre Saddam Hussein, les chacals n'ont pu le tuer, on a envoyé l'armée. La première fois que les militaires ont envahi l'Irak, en 1991, l'armée de Saddam Hussein a été détruite.

 

On a cru qu'il était suffisamment puni, et qu'il changerait d'avis. Dans les années 90, les assassins sont revenus et ont tenté de le convaincre. S'il avait cédé, il dirigerait encore son pays, et on lui vendrait des jets, des tanks et tout ce qu'il voulait. Les chacals ne l'ont pas tué, il était très bien protégé, et il avait plusieurs sosies, même ses hommes ignoraient si c'était bien lui qu'ils escortaient.

 

Ni les assassins économiques, ni les chacals n'ont réussi la seconde fois.

 

Nous avons donc, à nouveau envoyé l'armée, et nous l'avons éliminé. Ce qui s'en suit fait partie de l'histoire. »

 

 

Poursuivons notre voyage...

 

Admettons maintenant, que je m'appelle, je ne sais pas, disons Rothschild par exemple. J'ai 100 000£, je crée ma banque et je vous prête 1 000 000, (j'ai le droit, j'ai fait passer des lois pour ça). En 1 an, vous me devez 50 000, soit la moitié de mon capital. Au bout de 20 ans, tout ce que vous possédiez m'appartient. Ensuite, comme vous n'avez plus rien, je vous prête votre argent, je fais monter les taux, et puis je crée mes "banques centrales", je vole la création monétaire et je pille peuples et états.

 

Désormais, imaginons, que ce soit vous, qui soyez propriétaire et donc dirigeant de la "Réserve Fédérale Américaine", qui pourtant, n'est ni une "Réserve", ni "Fédérale, ni "Américaine". 

 

Cette société privée, surnommée, "FED" et qui est depuis 1913, fabrique le dollar (vole de la création monétaire), "ex-nihilo" (à partir de rien), en échange d'intérêts (usure, dette, asservissement.)

 

1° : Vous supprimez l'étalon or = Le $ ne vaut plus que le papier et l'encre. Vous pouvez imprimer sans limite.

 

2° : Vous forcez l'OPEP à vendre le pétrole en $ = Vous obligez la planète à avoir des $. Sa valeur monte.

 

3° : Vous lancez une crise pétrolière = Le prix du pétrole s'envole, la valeur du $ avec.

 

4 : Vous imprimez autant de $ que vous voulez, et vous devenez à terme, propriétaire de la Terre.

Ce qui vous permet de :

 

- Prendre le contrôle mondial des énergies

- Prendre le contrôle de l'alimentation mondiale

- Prendre le contrôle de la finance mondiale

- Prendre le contrôle de l'information, de l'éducation, de la culture

- Prendre le contrôle des religions

- Prendre le contrôle des gouvernements, des pays et des peuples

= Mettre la planète, peuples et pays sous votre dépendance, en vue d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial.

 

Au passage...

 

Comme vous avez tous les droits, et un culot du diable, en 2009, soit 96 ans après avoir crée la "Réserve Fédérale Américaine" (FED), vous "égarez" 9 000 000 000 000$.

 

9 000 Milliards de dollars "égarés".

 

Soit plus de 5 fois la dette publique de la France.

 

Ce serait dommage de se priver, "les gens" sont occupés à regarder la télé, à voter pour vos amis en qui ils ont plein d'espoir, ils financent votre système, et ont même la plus grande admiration pour vos "soldats", chargés de les divertir.

 

Tout ça passe comme une lettre à la Poste. puisque tout le monde s'en fout, et aucun membre du gouvernement, de la justice, de l'armée, ni même du FBI ou de la CIA n'a le droit d'entrer dans la FED sans votre accord. En gros, vous faites tout ce que bon vous semble.

 

Du coup, dans la foulée, pourquoi ne pas vider Fort Knox de tout son or ?

 

Et vous faites même le nécessaire pour rafler le peu d'or que possèdent les particuliers. Quitte à mettre la main sur une "vieille alliance de mémé", un "vieux médaillon de tati", une "chevalière de pépé", ou la "médaille de baptême des enfants". Vous faites de la publicité pour ça, vous vantez en échange, des vacances je ne sais où, ou la réparation de la voiture, ou que sais-je encore.

Pour conclure, à ceux qui pensent encore : 

 

"Oh moi le Nouvel Ordre Mondial, le complot, tout ça, j'y crois pô..."

 

 

Je crois bon de rappeler parmi pléthore d'exemples, que que celui qui, en France occupe actuellement les fonctions de "chef d'état", déclarait publiquement, le 16 janvier 2009 :

 

« Nous irons ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial. Et personne, je dis bien personne ne pourra s'y opposer ! »

 

Il faudrait que ceux "qui n'y croient pô", se posent la question de savoir alors, de quoi parle leur chef d'état.

 

 

Bref, en attendant, voici en résumé, une partie du contexte :

 

« Symbole du secret hermétique la Rose devint l'emblème des rose-croix du XVIIe siècle. Ce nom de rose-croix fit ensuite l'objet d'un grade dans la franc-maçonnerie. Toutefois, la Rose fut utilisée bien avant par les sociétés initiatiques. Du temps de François Villon (1431-1463), elle fut adoptée en tant que signe de reconnaissance et ceci explique deux vers troublants du poète passé maître en argot ou Jobelin : "Compagnons, vous perdez la plus belle rose de vos chapeaux." »

Richard Khaitzine.

 

« Ainsi la Rose croît, décroît, mais refleurit toujours. Ce n'est qu'une question de temps. La Rose est la ruse qui sait se dissimuler, et attendre son temps. »

 Pierre Dujols, "La Chevalerie Amoureuse". (Cf. les "Fidèles d'Amour"...)

 

« Quant à Dante (1265-1321), il appartenait à une société portant le nom de Fede Santa et dont les membres se désignaient sous l'appellation de Fidèles d'Amour. La Fede Santa luttait contre la théocratie incarnée par l'Église Catholique. Ses buts étaient l'établissement d'un gouvernement mondial, l'abolition de la noblesse et celle de la transmission des biens. »

Richard Khaitzine.

 

« Dans "l'Ésotérisme de Dante", René Guénon constata : "La Fede Santa, au temps de Dante, présentait certaines analogie avec ce qui fut plus tard la Fraternité des rose-croix, si même celle-ci ne fut pas plus ou moins dérivée de celle-là." De même, un certain nombre d'indices donnent à penser que Martin Luther, issu de l'Ordre des Augustins, et chef de file de la Réforme, se rattachait à ce courant souterrain. »

Richard Khaitzine.

 

« Luther signait sa correspondance et ses écrits de l'emblème de la rose et de la croix. Plus révélatrice encore de son appartenance à ce courant, la composition de deux vers : "Der Christen Hertz Rosen geht, wann mitten unterm Kreutze steht." (Le cœur du Christ devient rose, quand il est au milieu sous la Croix.) »

 Richard Khaitzine.

 

« Le "Grand Sceau" des États-Unis fut imprimé sur le dollar américain. Il est indubitablement maçonnique - un oeil qui voit tout dans un triangle surmontant une pyramide maçonnique à quatre côtés et treize degrés, sous laquelle une banderole proclame l'avènement d'un "nouvel ordre séculier" - un des rêves de longue date de la franc-maçonnerie. »

 Michael Baigent & Richard Leigh

 

 

Bilan :

 

Depuis les Gnostiques, les Cathares, les Rose-Croix, la Golden-Dawn, la Maçonnerie jusqu'au "Novus Ordo Seclorum", ces deux millénaires n'auront été qu'une guerre sans merci, visant à prendre le contrôle total, face à la Foi Catholique, antithèse radicale de la tyrannie du mal.

 

Et c'est parce que La France est la Fille Aînée de l'Eglise, l'alchimie du Trône et de l'Autel, qu'elle était jusqu'en 1789 la première puissance mondiale, et que depuis, elle sombre, et ne peut que sombrer.

 

 

Oh, j'en vois déjà d'ici qui vont se réfugier derrière le facile prétexte, le même qui fait exactement les affaires du projet, et qui consiste à dire : "raison de plus pour qu'il n'y ait plus de religion."

 

Mais le fait qu'il n'y en ait plus dans la tête et le cœur de ce ceux-là, ne changera rien au fait qu'il y en a une au cœur et à la tête de ce projet. Et que c'est là, ce qui motive ce projet. C'est là sa raison d'être. L'argent et le pouvoir n'étant que les moyens, et non le but.

 

Quand certains auront compris quel est l'intérêt primordial, pour les tenanciers de ce projet, de tout faire pour chasser Dieu du coeur des hommes depuis 2 siècles, depuis 1789, en passant par le communisme, et en allant jusqu'au "new-age", façade commerciale de la Thoésophie d'Héléna Blavatsky, nous pourrons commencer à envisager un début de Victoire.

 

Je n'ai pas la prétention de convertir un tel ou un tel. Mais tout de même, dans ce monde où la Faune, la Flore, la Planète agonise, et avec eux le genre humain. Est-il impossible de distinguer le Bien du mal ?

 

Le moment n'est-il pas venu de le faire ?

 

N'est-il pas temps de se poser quelques interrogations de base, et de remettre quelques choix de vie quotidienne en question ?

 

Pour la Vie en France et pour faire honneur à la France ! Plus que jamais Vive le Roi !

 

Vigo.

 

 

 

 

 

 

"Oui moi tu sais, le complot, le nouvel ordre mondial tout ça, j'y crois pas..." Les gens qui nous dirigent doivent se marrer, mais d'une force !... C'est consternant...

 

 

 

- Papa Maman, il faut que je vous avoue quelque chose, votre république m'a endetté sur 450 000 générations ! - Ah bon ? Tu es sûr ? C'est étonnant, TF1 n'a rien dit...

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article

Repost 0