Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

Le spectacle de l’Euro est à son comble, jusqu’où vont-elles aller toutes ces marionnettes de la Mondialisation ?


La Mondialisation, le patronat, les banques, le monde politique est une machine infernale qui nous asservit et qui fonctionne car tous ces partenaires sont solidaires.


Du monde politique entre autre, rappelez vous le refus par les députés de diminuer le budget de l’Assemblée, puis quelques jours plus tard, encourager et défendre un plan d’austérité à l’encontre des citoyens…


Ou alors la solidarité de la droite et de la gauche lors de l’adoption de la Constitution Européenne. Cette adoption est anticonstitutionnelle pour la simple et bonne raison que le peuple français, à la majorité, l’avait refusée constitutionnellement.


En partant de ce principe, prenons un exemple simple, quand nous nous faisons flasher sur le bord d’une route, pour annuler la procédure il nous suffirait donc de repasser devant le flash à la bonne vitesse et ce, conformément au principe de l’adoption de la Constitution Européenne. Voilà le fonctionnement de la politique en France. Les attentes et les décisions du peuple ne sont d’aucune façon reçues !


Pourquoi les magouilles de la Mondialisation entérinées par les politiques fonctionnent ? Car nous laissons faire tous ces gens du dessus, et qu’ils ont réussi à nous persuader que nous ne pouvons rien faire contre et que les seules « solutions » sont en leur pouvoir.


Les élus sont les VRP de la Mondialisation, des banques !!


Pourquoi les banques disposent-elles d’un tel pouvoir ? Car les élus, sur ordre de la Mondialisation, ont fait don de notre propriété, l’argent national, aux établissements bancaires. La monnaie nationale est devenue la propriété privée des banques, donc de la Mondialisation.


Mais le plus fort est que ces mêmes banques qui spolient notre bien national, nous obligent aux paiement de pénalités revenant à leurs gestions et ce, sous des prétextes fallacieux de faillites.


Faillite ?? Ce que les banques appellent faillite, c’est le retard à l’encaissement du fruit d’argent fictif qu’elles désirent transformer par un tour de passe-passe, grâce à la collaboration des élus, en monnaie sonnante et trébuchante, prélevée directement au sein des états par la création de taxes, l’augmentation des taxes existantes, l’augmentation des impôts et des charges sociales ainsi que la suppression de ces mêmes droits sociaux et l’augmentation de toutes les fournitures dont à besoin la société, distribuées exclusivement par la Mondialisation elle-même. Exemple : l’augmentation du gaz qui était bloquée par une promesse politique et qui vient d’être débloquée par ces mêmes politiques à la demande de la Mondialisation... La preuve que les politiques sont les salariés de la Mondialisation !


Si les banques sont les propriétaires de la monnaie nationale et les responsables de son émission, les citoyens ne peuvent pas devenir responsables du déficit ainsi créé, les résultats « déficitaires » incombent uniquement aux gestionnaires, les banques.


Juridiquement personne ne peut devenir responsable des faits et gestes d’autrui. Dans le cas présent, faire le transfert du déficit causé par les gestionnaires à la charge des Français, relève de l’escroquerie et d’abus de confiance.


La monnaie nationale était le bien inaliénables des citoyens, mais ne l’est plus.


Nous pouvons reprendre la main de l’économie, nous pouvons reprendre possession de notre monnaie mais pour cela il faut que nous soyons aussi intelligents que les partenaires de la Mondialisation dont les politiques.

Il faut que nous devenions solidaires ! Il faut que nous soyons aussi intelligents que cette mafia politico/financière qui se déchire devant les caméras, et dine ensemble dans les sectes de la Mondialisation, le Siècle, le Bilderberg Group, la Trilatéral Commission, à Davos, dans les G20, G8 etc..


Il n’y a aucune différence entre les élus de droite et de gauche, ils se battent tous pour les mêmes fonctions et pourquoi ? Car la soupe est bonne. Il n’y a aucune différence de salaires, de défraiements entre un élu de droite ou un élu de gauche. Ils empochent et profitent tous des mêmes avantages et privilèges !


Leur guéguerre n’est que du cirque public afin de pérenniser les privilèges du pouvoir en leur faveur en divisant les citoyens.


Tous ces gens sont convaincus que nous ne serons jamais aussi intelligents qu’eux.


Tous ces gens sont donc convaincus que nous ne serons jamais capables d’être solidaires comme eux.


Tous ces gens attisent les querelles partisanes entre les citoyens.


Tous ces gens attisent la méfiance et le racisme sous quelque forme que ce soit, politique, ethnique, religieuse, sociale, fiscale etc..


Tous ces gens sont convaincus que nous serons toujours à leurs bottes n’étant pas aussi intelligents qu’eux !

Que faire ? C’est simple, soyons aussi intelligent qu’eux, devenons tous solidaires comme eux !

Mettons au placard nos querelles partisanes ! Ayons conscience que nos querelles partisanes sont leur unique fond de commerce.


DIVISER POUR MIEUX REGNER !

Aujourd’hui internet c’est notre rue !


N’oublions pas que les députés ont voté en juillet 2011, le droit de tirer à balles réelles sur les manifestants en France et ce, conformément à la Constitution Européenne !!

35

Les médias ont fait preuve d’un courageux silence époustouflant face à ce vote, qui d’autre part, n’a jamais été contestée par la gauche, la droite ou les extrêmes me semble-t-il. C’est la preuve que tous ces gens sont solidaires d’un mode de gouvernance inacceptable, tirer à balles réelles sur les citoyens manifestants leur mécontentement tout comme en Libye, en Syrie, en Egypte, en Tunisie etc..


La peine de mort a été rétablie en France par les députés ! Combien d’entre nous ont élu leur député pour lui confier la réhabilitation de la peine de mort , sans débat, sans information, sans consultation populaire et surtout, pour se faire tirer dessus ??


Voilà la démocratie de nos partis, de la France !

La Mondialisation, les banques et leurs complices, les politiques vivent aux crochets des consommateurs, les citoyens que nous sommes : 99% de citoyens consommateurs, 1% de décideurs.


L’économie c’est nous, 100% des consommateurs consomment ! L’économie nous appartient ! On voudrait nous faire croire que l’économie serait en panne, pourtant le président, les députés, les sénateurs, les ministres, les eurocrates, les PDG, les grandes fortunes, les banques etc. continuent de vivre conformément à leurs usages.


C’est l’obligation de résultat, imposée par la Mondialisation aux politiques, qui est panne, et pour cause. Les élus ont ordre de nous ruiner le plus vite possible, car la Mondialisation regarde entre autre, avec une gourmandise non dissimulée, les 250 milliards d’Euros d’épargne existant en France. La Mondialisation, Sarkozy et fratrie, Woerth, Baroin, Fillon, Pécresse, Lagarde, Besson et les autres les veulent ces 250 milliards d’épargne et les agences de notation, qui n’ont aucune légalité législative, orchestre le hold-up sous le couvert d’une crise qui n’existe pas en réalité et que la Mondialisation a demandé aux Big Five d’organiser.


Premièrement, la dette n’existe pas pour les citoyens n’étant ni concernés ni responsables par la gestion de la monnaie et deuxièmement, les valeurs décriées sont virtuelles, fictives !!


Essayez de vendre pour X millions d’Euros à Nicolas Sarkozy et fratrie, Bolloré et Jean-François Copé, Thierry Breton ou Claude Besson, Martin Bouygues, François Baroin, Valérie Pécresse, Laurence Parisot, Christine Lagarde, François Fillon etc. un manoir virtuel…


Si vous réussissez votre coup, demain ils vous feront jeter en prison pour escroquerie et abus de confiance.

Le problème de la dette est le même que l’acquisition d’un manoir virtuel. Le paiement de la dette que l’on veut nous imposer repose sur les mêmes principes d’escroquerie et d’abus de confiance que dans le cas précité, l’argent et le fruit de cet argent sont virtuels.


Allons nous les laisser faire main basse sur le fruit de notre travail, sur le fruit de notre vie  pour payer une propriété virtulle et qui ne nous apparttient plus, la monnaie nationale ?


Aujourd’hui nous sommes en droit de porter plainte contre les banques au vu de leur responsabilité dans la gestion de la monnaie nationale ayant entrainée la France à la « faillite ».


Imaginez que demain 30/40 millions de Français portent plainte contre les banques  et les ténors de la Mondialisation, responsables de la « dette », responsable de la faillite Française et du monde…

Si les élus refusaient ou détournaient les procédures engagées cela correspondrait au refus du procès de Nuremberg en son temps !


Soyons aussi intelligents que la mafia des banques, de la Mondialisation et des politiques ! Seul un mouvement citoyen de masse national ou européen, basé sur l’argent obligerait cette mafia à revenir dans « le droit chemin ».


Soyons aussi intelligent que la Mondialisation et les politiques, laissons nos querelles partisanes au placard, unissons nous en un mouvement apolitique, car l’unique et réel problème du citoyen est de vivre et de vivre libre, sans devoir payer le prix des magouilles économiques et monétaires de la Mondialisation et des politiques. Notre responsabilité n’est d’aucune sorte engagée !! (...)

 

Source : http://labolitiondelaraison.over-blog.com

 

Louis XX logo democratie royale


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article