Droit de vote obligatoire ? Une fumisterie de plus…

vote-obligatoire

 

 

Ira-t-on, demain, voter avec une baïonnette dans le c… ? Mettra-t-on des contractuel(les) et leur carnet à souche à l’entrée des isoloirs ?

 

Lassés de la tartufferie du monde politique, saoulés surtout par ces fameuses promesses qui n’engagent que ceux qui les entendent, les Français – comme nombre de leurs voisins – boudent de plus en plus les élections. Partout en Europe, le parti des abstentionnistes arrive en tête et largement. Depuis vingt ans, il oscille chez nous entre 25 et 52 % selon les scrutins.

 

(...)

 

Croire que la contrainte va redonner aux Français le goût de la chose politique est une fumisterie de plus. Et une fois encore, c’est prendre les choses à l’envers.

 

La majorité des abstentionnistes le sont par dégoût et par défaut. Le vote blanc n’étant jusqu’ici pas comptabilisé, seule l’abstention permet de connaître la proportion sans cesse croissante des citoyens qui n’ont plus confiance en leurs représentants.

 

Preuve supplémentaire qu’on se paie notre tête d’électeur : la commission des Lois du Sénat vient de voter (le 14 février) une proposition de loi centriste sur la reconnaissance du vote blanc, déjà votée en novembre dernier par l’Assemblée nationale. On serait tenté de crier victoire. Sauf que… Sauf que c’est « à la condition que les votes blancs ne soient pas pris en compte pour la détermination des suffrages exprimés ». Explication : si les blancs sont pris en compte, tout le monde saura que le roi est nu. Autrement dit, qu’un président de la République prétendument élu à la majorité absolue (Chirac en 2002) ne l’est pas. On va donc ajouter les blancs aux nuls, et basta.

 

Lire l'article : http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/droit-de-vote-obligatoire-une-fumisterie-de-plus,11808

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog