Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

La France détruit maintenant ses églises sans respecter la loi

L'église de la ville d'Abbeville n'est plus. A sa place nous voyons des gravats, ceux d'une église qui a été construite de 1868 à 1878. Ils attendent le camion benne et la décharge. Le diocèse d'Amiens est sous le choc tout comme de nombreux habitants, d'Abbeville, de France en passant par l'Allemagne http://recognoscere.wordpress.com/2013/04/11/abriss-einer-kathedrale-in-frankreich/ et la Russie http://kan-kendarat.livejournal.com/223879.html.

 

 

Les Européens, les Français et le monde chrétien, se demandent ce qui se passe avec la France. Est-ce que bientôt d'autres églises vont suivre le même sort que celui de l'église de Saint-Jacques ?

 

Pendant que la Russie a reconstruit ses églises en sortant de l'URSS, l'Europe détruit maintenant ses églises qui sont le patrimoine culturel, des lieux de culte et la mémoire de la civilisation européenne. D'autres églises qui pourraient être détruites sont pourtant consolidées et rénovées comme à l'image de l'église néo-gothique de Plounerin http://www.sauvegarde-eglise-plounerin.com/ qui a été construite en Bretagne entre 1875 et 1878. Les Bretons de la petite commune de sept cents habitants avec leur maire communiste ont fait un référendum en 2010 et ont décidé de restaurer leur église http://www.plounerin.fr/spip.php?article108 qui pourtant était, elle aussi, dans un mauvais état et qui menaçait elle aussi de s'écrouler.

 

Position de la mairie. Le chef de cabinet du maire d'Abbeville, Nicolas Dumont, PS, explique que « Hormis l'émotion de cette déconstruction les habitants d'Abbeville comprennent la décision qui a été prise. C'est une question de sécurité publique. L'église menaçait de s'effondrer à tout moment. On est conscients que certaines personnes auraient souhaité qu'on fasse des travaux mais ce n'était pas possible notamment vu l'état technique. Mais après les gens sont quand même raisonnables et comprennent la nécessité de déconstruire. Même le maire d'Abbeville ne souhaitait pas déconstruire cette église. Le maire n'a pas été élu pour déconstruire du patrimoine. C'est simplement au regard du rapporthttp://www.abbeville.fr/images/telechargements/eglise_saint_jacques.pdf de l'expert mandaté par le tribunal administratif que le maire a été obligé de prendre cette décision.»

 

Une structure instable bien résistante. Pour les auteurs du blog Saint-Jacques oubliée http://saintjacques-l-oubliee.over-blog.com/ des questions se posent. Stéphane Decayeux écrit : « Je tenais à exprimer notre profonde tristesse de voir la manière avec laquelle notre église Saint-Jacques qui, je le rappelle, n’aura pas même été désacralisée, se voit infliger une destruction si violente et totale. Et sans égard aucun vis à vis de certaines pièces du mobilier religieux (confessionnal détruit, statue endommagée toujours visible mais inaccessible aujourd’hui ce lundi au milieu des ruines ! Stéphane Cailleux se pose aussi une question importante car la structure jugée instable et menaçant de tomber rapidement n’a pas pliée aussi facilement aux coups de la pelleteuse : « Bon nombre de nos concitoyens abbevillois nous interpellent, croyants ou non, choqués de si peu de respect pour ce monument, fut-il dans un état de péril imminent ! État qui reste à démontrer à voir les moyens qu’il aura fallu et qu’il faudra encore déployer pour détruire un clocher qui risquait de chuter à tout moment ! »

 

Diocèse. L'économe du diocèse d'Amiens, Stéphane Duté, qui ne décolère pas, nous apprend que durant dix ans la mairie n'a rien fait pour rénover et entretenir l'église, et raconte : « L'église a été détruite. Et il y a un souci car légalement ce n'est pas possible. Il faut l'autorisation du préfet et de l'évêque. Pour qu'une église soit détruite, elle doit d'abord être désacralisée et seul l'évêque en relation avec le préfet peut l'accepter. De fait le maire d'Abbeville a considéré qu'il était au-dessus des lois car il n'a pas demandé l'avis de l'évêque. Il y a deux choses. Il y a une église qui est détruite et il y a un maire qui décide d'être au-dessus des lois. C'est à dire que la loi en France n'est pas nécessairement respectée à condition toutefois d'être dans le bon camp. Les lois s'appliquent à tout le monde sauf à ceux qui les font. Cela arrive en France depuis une quinzaine d'année. Nous n'allons pas en rester là. On va voir avec les évêques de France. On ne casse pas une église comme ça. C'est scandaleux car on ne respecte plus rien, même pas la loi. Le maire a fait quelque chose d'illégal et nous on aura un problème car on aura une église en moins. »L'abbé Jean-Louis Brunel et la communauté catholique sont sous le choc car la destruction a commencé sans que la communauté chrétienne ait été avertie http://www.youtube.com/watch?v=IE4BgSmsZGU .

 

Soçurce : http://french.ruvr.ru/2013_04_15/La-France-detruit-maintenant-ses-eglises-sans-respecter-la-loi/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chevalier 18/04/2013 12:12

Et pendant ce temps, à Strasbourg, les contribuables ont payés pour construire une mosquée.