Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous le savez désormais, notre empire est orchestré par des bailleurs de fond qui ont planifié le pillage de la planête. La ruine des uns fait la richesse des autres…


Le plus inquiétant est que cette hyperclasse mondiale n’est affectée que par quelques discours formels. Elle bénéficie au contraire d’un prestige plus que paradoxale.

 

Comment les médias peuvent-ils se faire complices d’une telle association de pilleurs ?


Nous n’oserions insulter les journalistes en mettant ces forfaitures sur le compte de leurs ignorances. Nous préférons les placer sur le compte de leurs actionnaires – à l’image de Rothschild pour Libération, de Lagardère pour Le Monde,de Dassault pour L’Express et Le Figaro ainsi que Bouygues pour TF1. Ce qui correspondrait à la logique ploutocratique du moment…


Mais notre liberté d’expression ressemble fortement à notre liberté démocratique : c’est-à-dire à l’illusion d’une liberté parce qu’elle en revendique toutes les apparences.


François Xavier Verschave dit tout, dans son superbe Françafrique, quand il écrit : « Chacun d’entre nous  préfère accueillir d’une oreille complaisante la désinformation qui rassure et entretenir l’illusion réconfortante que l’homme ne serait pas capable de commettre le mal absolu ». Plus loin, il rajoute : « Le mensonge endort, telle une drogue. Le demi-mensonge aussi, cette complaisance dans le non savoir qui est elle-même une complicité. Du coup, tout est permis, et le crime se répète ».

 

Cédric Bernelas

 

Source : http://diktacratie.com/empire-et-propagande/

 

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0