Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

Nous présentons une série d’entretiens avec des royalistes de toutes classes sociales, de tous horizons, qui ont accepté de témoigner sur leur engagement royaliste et leur vision d’une monarchie française au XXIe siècle. Louis-Marie, 26 ans, cadre dans le privé, célibataire vivant dans le département du Rhône, répond à nos questions :

 

Etes-vous devenu royaliste ou cela fait-il partie de votre éducation familiale ?

Oui et non. Mon père a toujours été un fervent royaliste, ce qui m'a permis de savoir que nous avions un roi. Je suis passé par toutes les étapes politiques afin de me construire. Bonapartiste et Républicain, j'ai vu les querelles partisanes souiller l'image de la France et les politiciens ne gouverner que dans leurs intérêts et celui de leurs partis et non dans l’intérêt du pays.

Avez-vous un souvenir d’enfance marquant lié au royalisme ?


La stupéfaction de voir le peu de temps que l'on a passé à l'école sur les rois qui ont fait la France et de clamer haut et fort que cela était inadmissible.  

En quoi le royalisme représente, selon vous, la solution aux problèmes que nous rencontrons aujourd’hui en France ?

Le royalisme c'est l'unité d'une nation autour de la tradition, des racines représentées en la personne du roi. C'est quand même mieux que l'unité autour d'une coupe du monde de football. Parce qu'il est indépendant et au-dessus des partis, il peut prendre des décisions pour le bien de la nation et non dans un but électoraliste. Il peut arbitrer les débats politiques et remettre plus d'équité au sein du pays en assurant l'indépendance de divers institutions telles la justice et le conseil constitutionnel.

 
Comment présenteriez-vous Louis XX aux Français ?

 Louis XX descendant direct de Louis XIV est le roi de France. Il ne prétend pas contrairement à son cousin d'Orléans, il est. IL EST l'héritier des Capétiens, le chef de la maison de Bourbons ce qui en fait naturellement et légitimement selon les lois fondamentales du royaume la seule personne à pouvoir gouverner la France.

Quelles sont les valeurs fondamentales qui vous animent et vous semblent primordiales ?

 L'honnêteté intellectuelle, la justice, l'éthique, la famille et l'amour de la France !

À vos yeux, quel fait marquant de notre Histoire fut le plus néfaste pour la France ?

A double titre: la profanation de la basilique de Saint Denis. Premièrement l'aspect révolutionnaire, rien n'excuse de profaner une église ni des sépultures. Cette profanation est juste l'image du fanatisme enragé des révolutionnaires essayant d'assouvir leur soif de destruction. Deuxièmement c'est un signe fort de la déchéance de la France Catholique par la révolution. Depuis cette époque les différents systèmes politiques hormis la monarchie n'ont eu de cesse de détruire la religion dans notre pays.


À l'inverse, quel fut le plus positif ?

L'avènement du XVII ème siècle qui par le règne de Louis XIV place la France comme première puissance mondiale dans tous les domaines et où l'on parle Français dans toutes les cours royales. La France est omniprésente à cette époque et au sommet de sa gloire.


Quels sont les personnalités qui vous inspirent le plus d'admiration ?

François Ier, le roi par excellence. Le roi chevalier, le roi réformateur, le roi bâtisseur, le roi proche de son peuple. François Ier, c'est le chevalier de Marignan, c'est la fin définitive du féodalisme, c'est les bases du pouvoir royal qui atteint son apogée sous Louis XIV, c'est la langue française qui s'installe partout dans le pays....Et puis c'est Chambord.


Quel constat dressez-vous de l’état actuel de notre pays ?

Pas très positif, plus par la crise qu'autre chose. Il faut vivre avec son temps et être européen selon moi ... mais pas à n'importe quel prix. La France doit garder un minimum de pouvoir sur sa politique intérieure et refuser en bloc le fédéralisme. C'est tout le contraire qui se passe actuellement. Les politiciens sont incapables d'apporter une solution pour le bien du pays chaque camp se braquant contre l'autre paralysant la France pour presque 1 an avant les échéances présidentielles.

Quelles premières mesures préconiseriez-vous afin d'y remédier ?

Saigner le système actuel, les banques, la spéculation et la course à l'argent par une taxe sur les transactions financières, faire en sorte que l'Europe devienne plus protectionniste et virer de la zone euros les pays responsables de la débâcle. Nous devons également payer cette dette coûte que coûte. Une tva sociale semblerait être le plus logique et le plus indolore à contrario avec des hausses d’impôts directes ou des fumisteries comme la taxation des sodas.

Comment décririez-vous votre attachement à la France ?

Total et inébranlable. Tout pour mon pays. J'aime son histoire, sa culture, son patrimoine et ses paysages.

Comment mettre en pratique au quotidien sa volonté de changement ?
 

Je cherche encore la réponse. Le roi m'apportera peut-être la réponse, en attendant je prêche à qui veut l'entendre que le roi est là et je vagabonde sur internet pour rencontrer d'autres royalistes.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune homme ou jeune fille pour lui permettre de s’orienter dans la société actuelle ?

 

Prendre le temps de la réflexion, mais quoi qu'il arrive de connaître son pays et son histoire.

Quel rapport estimez-vous que nous devrions entretenir avec la nature et les modes de production alimentaire ?

Je ne suis absolument pas écolo, ou en tout cas pas intégriste comme certains. Le jour où le facteur argent ne sera plus prépondérant dans la production alimentaire, alors nous ne mangerons que plus sainement.


À celles et ceux qui jugent passéiste le royalisme, comment les convaincriez-vous du contraire ?

 

Je leur dirais que leur république n'a jamais tenu plus d'un siècle en comparaison de la simple dynastie Capétienne vieille de plus de 1000 ans. Je leur dirais également qu'une monarchie peut être éperdument moderne et vivre avec son temps en servant l'équilibre démocratique.


Quels seraient les 3 mots résumant la façon dont, selon vous, les enfants doivent être éduqués ?
 

 J'ai 26 ans. Je passe mon tour aux gens d’expérience.

 
Quel livre vous a le plus marqué et quel conseil de lecture donneriez-vous ?
  

Comment choisir ? Je dirais la biographie de François Ier par Monsieur Gonzague Saint Bris fort bien écrite. Déjà que le personnage est sublime, c'est aussi l'époque qui est incroyable et qui laisse rêveur le lecteur. Imaginez l'époque d'Henri VIII d'Angleterre, de Charles Quint, de Leonard de Vinci, de Bayard et de Marignan.

 

En conseil de lecture je donnerais premièrement "Historiquement correct" de Jean Sévilla, c'est un régal et une bonne remise en place de certaines vérités. Ensuite il y aura toujours les biographies de l'illustre Georges Bordonove sur "les Rois qui ont fait la France".



Si vous deviez léguer un message aux générations futures au sujet du royalisme, quel serait-il ?

Je dirais patience, notre jour viendra.

Quelle est votre citation favorite ?

 

"C'est une grave erreur de croire qu'on honore sa patrie en calomniant ceux qui l'ont fondée" Ernest Renan

 

Francis at Marignan

 

"La bataille de Marignan illustrant le génie français par la traversé des Alpes mais aussi le courage du roi François Ier puis son adoubement par Bayard. Rien n'est plus enivrant que cette histoire chevaleresque devenu légende et contribuant à la grandeur de la monarchie française."

 

 

www.democratie-royale.com

www.democratie-royale.org

info@democratie-royale.com

 

39

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Argo 07/06/2020 17:43

Je suis monarchiste car je considère que la République est le pire des systèmes! Que de scandales depuis la Révolution! Je préfère être le sujet d'un monarque bienveillant, plutôt que le citoyen d'un système qui nous écrase!

Delcroix 10/02/2019 04:42

vive le roi !!!