Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CC Ecrans


Sur Facebook, au moment de l’inscription, le nouvel adhérent a l’obligation de définir son genre : homme ou femme. Il ne peut pas cocher les deux cases et encore moins aucune. Le mouvement LGBT AllOut.org a décidé de lancer une campagne pour protester contre cet état de fait. Il estime nécessaire la création d’une autre case, celle du troisième sexe, pour les personnes qui se perçoivent comme étant ni l’un, ni l’autre.


Dans le cas contraire, pour l’américaine Prerna Sampat, porte-parole du mouvement et transsexuelle, la communauté transgenre risque de devenir invisible à l’heure de cette nouvelle ère numérique.

 

Pourquoi avez-vous lancé cette campagne sur Facebook et que réclamez-vous exactement ?

AllOut.org a lancé cette campagne avec ses 550 000 membres car nous estimons que chacun devrait être respecté pour ce qu’il est vraiment, en ligne et hors ligne. L’Inde, le Pakistan et le Népal ont déjà reconnu légalement l’existence de ce troisième genre et des réseaux sociaux comme Google + prennent de plus en considération ces questions. Facebook est désormais à la traîne.

Nous savons que simplement en changeant la « checkbox », cela ouvrira la porte à des millions de personnes qui ne s’identifient pas juste comme homme ou femme. Notre campagne montre que ces utilisateurs à travers le monde estiment que ces changements sont urgents. En reconnaissant le troisième genre, Facebook peut accélérer la reconnaissance de l’identité trans à travers le monde. C’est un petit changement pour eux mais cela ferait une très grande différence pour la communauté transsexuelle mondiale.

 

Lire la suite sur : http://www.ecrans.fr/Facebook-s-est-ouvert-sur-presque,13109.html?xtor=EPR-450206

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0