Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

liberte egalite fraternite retaillee ok-5a031

 

Petite leçon d’histoire à l’attention de certains qui ignorent ce qu’est la franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie est apparue au cours du XVIIe siècle, voici comment et pourquoi ?
 
À l’époque l’aristocratie la noblesse et le clergé qui dirigeaient le pays, s’étaient révoltés contre le roi (la Fronde) pour les faire rentrer dans le rang et les maintenir sous sa coupe Louis XIV les fit venir à Versailles (la cour) depuis le XVIe siècle, la monarchie ayant besoin d’argent vendait des charges, à savoir fermiers généraux, collecteur d’impôts, juge, notaire etc. etc. Les charges ont fini par se transmettre par héritage.
 
Qui achetait ses charges ? La bourgeoisie "commerçante" qui se trouvait en situation de gérer le pays réel, cette bourgeoisie voyait l’aristocratie et le clergé à Versailles pendant qu’elle faisait le travail [...]
 
Parallèlement existait aussi le système dit des corporations, ce qui empêchait le libéralisme (donc l’entée de la bourgeoisie d’argent et de commerce) car chaque métier était géré par un collège de professionnels exemples les bouchers qui géraient entre eux leur profession et ne laissaient entrer dans la profession que les personnes du clan c’est-à-dire prioritairement la famille, ce qui amenait aussi à se transmettre les métiers par héritage.
 
Les problèmes auxquels était confronté la bourgeoisie étaient les suivants : les biens, terres, château etc. appartenaient au clergé et à l’aristocratie, et les professions étaient régies par les corporations qui empêchaient l’accès à une bonne partie du commerce.
 
C’est la qu’ils créent une société secrète, la franc-maçonnerie , cette association de malfaiteurs se revendique, pour se donner grandeur et respectabilité de liens occultes, avec l’Égypte ancienne, les Templiers, les compagnons bâtisseurs de cathédrales, toutes ces personnes n’étant plus là pour leur contester quoi que ce soit.
 
Cette société secrète a donc pour but La confiscation de la richesse, la prise du pouvoir, sur le clergé, l’aristocratie, et le corporatisme. Apparaît ainsi la mise en place de la Révolution française : de quelle manière amener le peuple à se révolter contre l’aristocratie le clergé et les corporations, quel système mettre en place pour prendre le pouvoir ?

La réflexion les amène à ce qu’ils vont appeler "démocratie ", qui n’en est que le déni puisque la démocratie c’est le pouvoir par le peuple, or ils veulent exactement l’inverse, ils veulent le pouvoir pour une nouvelle aristocratie de l’argent, ce qu’ils obtiendront par le gouvernement par représentation.
 
Petite phrase à méditer : “ Je ne crains pas le suffrage universel ; les gens voteront comme on le leur dira. ” Sous-entendu, ce que leur diront ceux qui ont l’argent, Alexis de Tocqueville.
 
Les francs-maçons sont systématiquement représentés dans tous les gouvernements, pourquoi ? Parce qu’ils ont inventé le parti charnière, vous les trouverez au parti radical de droite radicale de gauche dans des petits partis qui font 3 % mais qui sont indispensables à la majorité.
 
Ils se vantent aussi d’avoir créé le mutualisme, bancaire, assurances, or ,il s’agit de brasser d’énormes sommes d’argent et vous pourrez constater que tous les dirigeants de tous les systèmes mutualistes sont systématiquement des francs-maçons, vous imaginez bien que quand on gère de grosses caisses on peut toujours en détourner facilement et ceci tout à fait légalement vis-à-vis d’entreprises et de comptes amis à l’intérieur de ces loges.
 
Actuellement, l’affairisme est de rigueur, le maire y rencontre l’entrepreneur qui lui-même y côtoie le directeur du développement le tout sous couvert du secret le plus strict, en cas de problème, le juge et le commissaire font aussi parti de la loge.
 
Vous pouvez aussi constater que dès que vous êtes en charge d’un poste à responsabilité financière, vous recevrez un gentil courrier qui vous invite à venir à la rencontre de M. le grand maître de la loge. Pour une réunion d’information...

 

Source E&R : http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Franc-maconnerie-religion-de-la-Republique-c-est-Peillon-qui-le-dit-10002.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article