Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

457499453_259fa49c27.jpg

 Tout le monde n'est pas de son avis, mais pour l'experte médicale en nucléaire Helen Caldicott : la catastrophe de Fukushima est pire que celle de Tchernobyl. Il ne nous reste plus qu’à espérer qu’elle se trompe et que nous allons muter pour supporter cette augmentation de radioactivité.


Le médecin australien, qui étudie depuis plus de trente ans les effets des armes nucléaires, ne mâche pas ses mots : « Ce qui est arrivé au Japon est bien pire que Tchernobyl qui a contaminé 40% de l'Europe. »


Dans son dernier rapport, Caldicott revient sur Tchernobyl et indique que près d'un million de personnes sont mortes des suites de cette catastrophe nucléaire et dénonce le silence des autorités sur le sujet. Mais pour elle, la situation dans laquelle se trouve la centrale nucléaire de Fukushima est encore moins enviable !


Un désastre jamais égalé

« Jamais auparavant, six réacteurs nucléaires d'une centrale n'ont été gravement endommagés au même moment. Ces réacteurs sont condamnés », explique-t-elle. « Trois ingénieurs ayant contribué à la conception de Fukushima se sont retirés du projet à l'époque car ils savaient que la centrale n'était pas sûre, que la région était sujette aux séismes.


« Que s'est-il passé à Fukushima ? Les barres de combustible ont tellement chauffé qu'elles ont fondu, comme à Three Mile Island et à Tchernobyl. Mais ici, il ne faut pas oublier que les générateurs d'urgence ont été détruits par le tsunami, empêchant l'eau de refroidissement d'atteindre les réacteurs. Ce n'est pas rien !.


« Il ne faut pas oublier la dangerosité de ces barres : elles sont tellement radioactives que si vous les approchez, vous décédez en quelques minutes. Vos cheveux tombent, des hémorragies internes se déclarent et vous mourrez comme un malade du sida. »


Radioactivité puissance 1000

« Ces barres doivent être refroidies. Hélas, lors des explosions à Fukushima, lestoits des réacteurs ont été soufflés et deux bassins de refroidissement sont à sec. Cela signifie que les barres radioactives sont hors de l'eau et le matériau qui compose la coque s'enflamme lorsqu'il est exposé à l'air... On peut donc conclure que le taux de radioactivité dans les bassins de refroidissement est dix à vingt fois plus élevé qu'au niveau du coeur du réacteur. Dans chaque cellule de refroidissement, on trouve l'équivalent d'un millier de bombes Hiroshima. [...] Einstein a dit : “L'énergie nucléaire est une façon diabolique de faire bouillir l'eau”. Et c'est bien à cela que se résume l'énergie nucléaire: faire bouillir de l'eau pour actionner des turbines grâce à la vapeur.


« L'uranium est déjà très toxique, mais il peut se révéler encore plus dangereux une fois manipulé. Les Américains ont utilisé de l'uranium à Falloujah et Bagdad, en Irak. A Falloujah, 80 % des bébés présentent de graves malformations : des bébés nés sans cerveau, d'autres avec un seul œil, sans bras... Au point que les médecins recommandent aux femmes de ne plus faire de bébés ! Les cancers chez les enfants sont douze fois plus nombreux que la normale. En Irak, la guerre nucléaire a été un véritable génocide. L'uranium utilisé ne se décompose qu'après 4,5 millions d'années, voilà comment on a empoisonné le berceau de notre civilisation.

« A Tchernobyl, on a vu plus de 20 000 personnes souffrir du cancer de la thyroïde et de bien d'autres maladies ! 40 % de l'Europe est encore contaminée : ne mangez pas d'aliments européens ! »


« Mais Tchernobyl n'est rien par rapport à ce qui s'est passé à Fukushima. L'un des éléments les plus meurtriers est le plutonium, qui vient de Pluto, dieu des enfers. Un millionième de gramme vous donne le cancer, si vous l'inhalez. Si vous répartissez un demi kilo de plutonium à travers le monde, c'est toute la population mondiale qui souffrira d'un cancer. Fukushima contenait 250 kilos de plutonium... C'est suffisant pour dire adieu à l'hémisphère Nord. »


Arrêtez de manger durant 600 ans

« Vous ne pouvez pas détecter le goût des éléments radioactifs, ils n'ont pas d'odeur, on ne peut pas les reconnaître. Une fois dans votre corps, il faut cinq à soixante ans pour qu'un cancer se développe. Toute la radioactivité est nuisible, chaque dose augmente le risque de cancer. La nourriture contaminée le restera durant 600 ans ! Et le pire est qu'il n'y a plus rien à faire. »


Commentaire de Nadia Marchand Journaliste et praticienne de santé :


Accepter l'homicide volontaire des espèces vivantes par l'industrie de l'atome serait un suicide collectif humain. 

 L'industrie nucléaire et ses serviteurs ne peuvent exercer un droit de mort sur nous, êtres humains, et, détruire impunément l'humanité.   


 Résister pour défendre la vie sur terre en général, la nôtre et celle à venir en particulier est une urgence sanitaire globale. 


 La transparence est une nécessité démocratique absolue, surtout quand les décisions politiques engagent à ce point notre propre vie et celle des générations futures, l'Appel de Fukushima initie un projet de résistance citoyenne


 A nous d'être des citoyens du monde conscients, astucieux dans l'organisation de nos idées et solutions locales en répondant à l'Appel de Fukushima 

 

Helen Caldicott, médecin spécialisé dans le nucléaire et ses conséquences sur la santé.


 http://appeldefukushima.wordpress.com/2011/04/27/appel-de-fukushima-ii

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article