Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale



 
Non seulement le gouverne(ment)...ment comme un arracheur de dents concernant ce sujet (et tant d'autres) mais voilà que les journaux se mettent à pondre des articles pour rassurer les Français. Le Figaro indique par exemple que ce sont des rumeurs infondées. Libération nous sort un article encore plus démentiel:"Non, vos enfants ne devront pas se masturber à la maternelle".Comme si le fait de tourner le sujet à la dérision allait être d'une quelconque utilité. En fait, dans leurs communiqués, les ministres jouent avec les mots (comme avec les nerfs des français). 
 

Peillon indique par exemple que le slogan "Demain, tu seras une femme, mon fils" utilisé dans les SMS invitant au boycott partiel de l'école est "Une rumeur totalement mensongère". On n'apprend pas "aux petits garçons à devenir des petites filles". Non, ils sèment la confusion dans leur esprit et leur font comprendre qu'ils peuvent définir leur genre et leur attirances sexuels comme bon leur semble, que les garçons peuvent s'habiller en fille entre autre.

Vincent Peillon réfute tout enseignement de la théorie du genre...normal d'après lui "la théorie du genre n’existe pas", même constat pour sa comparse Najat Vallaud-Belkacem: ça n'existe pas (un peu comme le Bilderberg pour Yves Calvi en fait). Mais non, les Français n'ont rien compris: "C'est de l’éducation à l’égalité dès le plus jeune âge" d'après elle. Le rapport sur les discriminations LGBT mandaté par Peillon présente pourtant le programme qui sera appliqué aux prochaines rentrée et il est tout à fait explicite. ça n'est pas encore au stade des pénis en bois et vagins en peluches comme en Suisse alémanique, chaque chose en son temps...

Leur vision de "l’éducation à l’égalité" consiste donc entre autre à:

- Les familles "diversifiées" (bien trouvé pour brouiller les pistes), "Daddy papa and me" dès la première année de maternelle.

- Se construire comme fille ou garçon avec des albums du type "Le petit garçon qui aimait le rose", "papa porte une robe", "Jean a deux mamans" ou "Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?" en grande section de maternelle (donc 5 ans).

- "Philomène m'aime" et "Tango a deux papas" au CP (une fillette qui n'aime que les filles)

- En CE2 on va droit au but: " Réfléchir au rôle des jouets, et plus largement des loisirs, dans la perpétuation des rôles de sexe et la construction de son identité sexuée" et visionnage de Billy Elliot.

- EN CM1, CM2 "Éventuellement, mener une séance pour faire émerger les représentations autour de la sexualité. Cette séquence peut aussi être une première séquence avec les élèves dans la mesure où elle met à jour les représentations des élèves sur le versant des sentiments." En lecture entre autre:"Camélia et Capucine" ou "La princesse qui n’aimait pas les princes". On retrouve dans les objectifs du cycle: "Prendre conscience du fait que l’on peut aimer quelqu’un du même sexe que soi." Et là on touche le cœur du problème. Après avoir bien amené les enfants au sujets depuis la maternelle, l'objectif devient: "Réfléchir aux différences entre les sexes, à l’identité, à la construction des normes, à la transgression 
des codes." Et voilà le summum du concept...on glisse une perle ni vu ni connu: "aiguiller les élèves sur le double sens : « tu te décides pour le goûter » / « tu te décides entre fille et garçon ». Et oui les enfants ça se résume à ça: chips ou BN, fille ou garçon, hétéro ou homo...

Mais à part ça, rassurez-vous chers parents, la théorie du genre: ça n'existe pas donc ça n'est pas enseigné à l'école. Si on vous le dit. Ne remettez pas cela en doute ou vous serez taxé au choix d'intégriste, homophobe voir conspirationniste si ce n'est pas le package complet.

Lien connexe:

Nos enfants sont en danger: la théorie du genre tue


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article