« Lamentable immoralité des arrivistes républicains »

  • Démocratie Royale
  • Royalisme

Voici l’éditorial du Prospectives Royalistes de l’Ouest d’Avril 2012 : n’hésitez pas à le télécharger ici.

 

S’il eut fallu un exemple de la lamentable immoralité des arrivistes républicains, ce mois de Mars en en a malheureusement fourni plusieurs, tous plus affligeants et dramatiques que les autres. Entre la manipulation des chiffres du chômage et  la récupération de « l’héritage révolutionnaire » en passant par la pitoyable récupération politique de la catastrophe de Toulouse, les 10 candidats officiels n’ont pas cessé de se surpasser dans la médiocrité intellectuelle et la nullité politique.

 

  Mais cette immoralité   arriviste, si elle diffère d’un candidat à un autre, se retrouve quasiment hebdomadairement dans une même remise en cause du modèle familial et social français, ce « Père-Mère-Enfant » que la Bienpensance exècre et voudrait tant démolir. Adoption, mariage gay et hédonisme n’en sont que les manifestations les plus flagrantes, la partie émergée de l’iceberg de l’immoralité républicaine : les récurrentes mises à l’Index des familles « nucléaires », dans de nombreux domaines, en sont les pendants officieux et sans nul doute les plus odieux…

 

                La déliquescence du modèle familial français n’est pas à prendre à la légère : tout comme l’arbre a besoin de racines pour tenir, la Nation puise sa force en son socle familial, en cette multitude de familles unie par les mêmes valeurs, les mêmes fondements. La décrépitude de notre Nation, éreintée par les incessantes attaques républicaines contre ses valeurs, ne peut être que consubstantielle à la décrépitude de notre modèle familial : la renaissance de notre Patrie, de cette France que nous aimons tant, ne se fera donc que par une véritable réhabilitation de ce modèle social, basé sur un système de valeurs communes au rang desquels le respect de la Vie, de sa conception à sa mort naturelle, est évidemment la première.

 

                « Nous ne discutons pas la famille. Quand la famille se défait, la maison tombe en ruine » Antonio Salazar

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog