Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Bien Commun

jesus.jpg

 

Personne au cours de l’histoire, n’a prononcé d’anathèmes plus terribles que le Fils de Dieu contre ce perfide 'carnalisme" judaïque qui allait combler toute mesure avec la mort du Juste par excellence.

 

Les juifs sont un peuple forgé par la mentalité des Rabbins, spécialement les Rabbins pharisiens.

Le pharisien nous montre sur le vif le carnalisme judaïque. Je dis charnel, non pas nécessairement que les juifs aient une propension spéciale aux péchés d’impureté, mais dans le sens que Jésus-Christ donnait à ce mot quand Il jetait l’anathème sur la tendance d’attribuer une interprétation littérale, inférieure, et terrestre à ce qui, dans l’esprit de Dieu a un sens spirituel, supérieur et céleste.

Les pharisiens, au lieu de suivre les traces des Prophètes qui comme Isaïe ou Ezéchiel, avaient prêché l’adoration de Dieu en esprit, la componction du cœur, la réforme des mœurs, la charité envers tous les hommes, s’acharnèrent à inculquer au peuple l’observance littérale de rites mesquins et un sentiment d’orgueil pour le fait de la descendance charnelle du Patriarche Abraham.

Nous sommes fils de notre père Abraham, clamaient-ils orgueilleusement, comme si la chair justifiait. (Saint Jean, VIII, 31, sq).

 

Les pharisiens, misérables casuistes, avaient rédigé de nombreuses prescriptions sur la purification, l’ablution, la lotion et l’immersion des mains, des corps, des verres, des nappes, afin d’assurer la pureté du peuple. Ils obligeaient à se baigner tout fidèle qui aurait touché un non-juif dans la rue, au marché, et considéraient comme un péché grave la violation de ces règles rituelles.

 

Celui qui mange du pain sans se laver les mains - dit le Talmud - agit aussi mal que s’il couchait avec une prostituée.

 

Rien ne démontre mieux que le carnalisme judaïque que ces terribles « Malheur… » que dans les derniers jours de sa vie mortelle prononce le Christ, dénonçant l’hypocrisie de religion, l’hypocrisie de pureté, et l’hypocrisie de piété du peuple pharisaïque. (Mt 23)

 

Il dénonce l’hypocrisie de religion quand il dit :

 

13 - Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, parce que vous fermez au nez des hommes le royaume des cieux ! Vous-mêmes en effet n’entrez pas, et vous ne laissez pas (entrer) ceux qui sont pour entrer.

 

14 - Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, parce que vous dévorez les maisons des veuves, cela sous le semblant de longues prières. C’est pourquoi vous subirez une plus forte condamnation.

 

16 - …Malheur à vous, conducteurs aveugles !

 

23 - Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme de la menthe, du fenouil et du cumin, et que vous négligez les points les plus graves de la Loi : la justice, la miséricorde et la foi ! Il fallait pratique ceci sans omettre cela.

 

24 - Conducteurs aveugles, qui filtrez le moustique, et avalez le chameau !

 

Il dénonce l’hypocrisie de pureté quand il les apostrophe :


27 - Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, parce que vous ressemblez à des tombeaux blanchis, qui au dehors paraissent beaux, mais au dedans sont remplis d’ossements de morts et de toute immondice.

 

Il dénonce enfin la simulation de culte et de piété envers les ancêtres quand il dit :

 

29 - Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les monuments des justes,

 

30 - et que vous dites : "Si nous avions vécu aux jours de nos pères, nous n’aurions pas été leurs associés dans le sang des prophètes".

 

32 - Vous comblez la mesure de vos pères !

 

33 - Serpents, engeance de vipères, comment éviterez-vous d’être condamnés à la géhenne ?

 

34 - C’est pourquoi voici que je vous envoie prophètes, docteurs et scribes. Vous en tuerez et crucifierez, vous en flagellerez dans vos synagogues, vous en persécuterez de ville en ville,

 

35 - Afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang du juste Abel jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le sanctuaire et l’autel.

 

Les juifs dans le mystère de l’histoire - Abbé Julio Meinvielle http://holywar.org/Abbe-Julio-Meinvielle_Les-Juifs-dans-le-mystere-de-l.histoire.pdf

 

*Les pharisiens sont l'un des partis juifs en activité en Judée pendant la période du Second Temple (IIe siècle av. J.-C. - Ier siècle). Leur courant de pensée est appelé « pharisaïsme » ou « pharisianisme ». De nombreux enseignements des pharisiens sont incorporés à la tradition rabbinique. Wiki.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article