Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

fmi

 

FMI (Famine Mondiale Indécente)

 

Qu’est-ce que le FMI, quelles sont les conséquences de son action ?

 

Il est bon de rappeler aux sophistes professionnels et autres pleurnicheuses les réalités d’un monde où certains ont l’indécence de s’émouvoir sur le sort réservé à l’ex-petit chef du FMI « l’affameur de peuple » sous le prétexte fallacieux qu’il serait amoral de s’attaquer, telle une meute, à un homme à terre.

 

Quelle commune mesure entre l’action déterminée d’un membre d’une oligarchie financière apatride, oeuvrant pour notre destruction, à éradiquer la souveraineté de chaque pays, de les endetter afin qu’ils soient livrés pieds et poings liés à leur machiavélique projet, de les affamer, de les désespérer et le « traumatisme » vécu par cet oligarque cosmopolite, suite à une arrestation ?

 

Comment certains peuvent-ils oser prétendre que les Grecs allaient être sauvés par l’action de DS KaKa au sein du FMI ? Rassurez-vous bonnes gens, nulle inquiétude à avoir, le priapique israélite est en passe d’être remplacé par le banquier israélite http://goo.gl/95YGH afin de continuer leur macabre œuvre d’endettement grec ; espérons que ce fier pays ne fasse pas honneur à son légendaire goût pour la sodomie et qu’il envoie foutre ces BanKsters. 

 

Curieux comme les théories du complot étaient inadmissibles quand certaines « élites » estimaient qu’il fallait que le bon peuple crût en la mort du Barbu qui michetonnait pour la CIA et comment, aujourd’hui, pour défendre l’un des leurs, elle a aujourd’hui, voix au chapitre.

 

Pleurez donc gentils naïfs ou ignobles traîtres sur les premières nuits en taule de « l’affameur de peuple », pendant ce temps eux… ricanent du joli tour qu’ils viennent de nous jouer.

 

Faut-il rappeler encore une fois, que l’unique projet est la ruine des états souverains, le remplacement des monnaies en une monnaie unique et mondiale, pour un village unique et mondial quand nos pays respectifs, endettés, verront comme un recours, un secours, le projet mondialiste ?

 

La crise, la fin du dollar, la fin de l’euro sont générés et voulus par cette oligarchie financière apatride, est-ce si difficile à comprendre ? Un DS Kaka, c’est interchangeable… ou pire ça peut passer de bourreau à victime aux yeux du bon peuple, au gré des médias à la solde.

 

Nous sommes en guerre contre une pieuvre utilisant les moyens les plus odieux pour nous mettre à mort et il faudrait encore se battre avec des gants en dentelle ?

 

Soyons sérieux.

 

C’est un combat à mort. Ce sera eux ou nous.

 

Blanche Belleroy

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V.B. 18/05/2011 12:19


"Le consensus de Washington remonte aux années 70, quand le FMI et la Banque Mondiale, mirent au point un projet comprenant quatre grandes mesures.

La première fût de déréguler les marchés financiers mondiaux, permettant ainsi aux capitaux de circuler librement d'un pays à l'autre.

La seconde fût de libéraliser les flux commerciaux, on élimina les barrières commerciales, scrupuleusement mises en place durant des décennies, pour protéger les industries des pays en
développement.

La troisième mesure fût d'affaiblir les états. Pour minimiser ses possibilités d'intervention, on réduit fortement les recettes fiscales pour empêcher l'Etat d'intervenir et de protéger ses
citoyens.

Et la quatrième mesure fût d'exiger que l'Etat privatise ses industries. On a même fait en sorte, en privatisant les industries, de les brader à des investisseurs externes. Ces quatres mesures de
pression politique, venues du FMI et de la Banque Mondiale, forment ce qu'on appelle, le "néo-libéralisme".

John Christensen. Economiste du développement.

Voir : La Société du Mont-Pélerin.

Encore une fois, ce n'est pas quelques lois, réformes ou promesses politiciennes qui vont nous sortir du Kaliyuga, mais c'est un grand changement qui s'impose.

Si les Français ne reviennent pas à leur principes fondateurs, à leur régime créateur, qui sur la notion de Bien Commun a donné vie à la France durant 1 300 ans, de façon à faire d'elle la première
puissance mondiale, cela relève de la folie pure, de la démence absolue.

Et s'ils doivent attendre pour le comprendre que la république et les mondialistes les poussent en situation de crise globale, de chaos pur et dur, cela n'est plus qu'une question de temps.

L'erreur sera alors d'avoir attendu d'être affamés et faibles pour partir à la reconquête de la France, du pouvoir et de la Vie.

Et bien que cette reconquête soit déjà tellement difficile à envisager et à mettre en oeuvre actuellement, alors qu'elle s'impose obligatoirement, il est toujours temps de se demander ce qu'il en
sera, dès lors que chacun se verra affublé d'une "charmante" puce RFid...