Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Lettre du 18 juillet 2011

Foin assuré pour tout l'hiver !


Ça y est ! La fenaison est en cours à Vauquois, sur la ferme de la PMAF.

PLCCertes, la sécheresse de ce printemps n'a pas joué en notre faveur et, comme de nombreux éleveurs, nous craignions une récolte faible et de basse qualité.

Néanmoins, la pluie de fin juin a restimulé la pousse de l'herbe et la qualité du foin récolté est plutôt bonne. Environ 40 ha de prairies sont actuellement fauchés et assurent un foin de qualité pour tout l'hiver aux animaux recueillis dans notre ferme. Voilà qui est rassurant ! Les animaux profitent d'un bel été et personne ne craint l'hiver à venir : une bonne part de la nourriture nécessaire est d'ores et déjà assurée.

 

 

Wonderpoule parcourt la France pour appeler les maires à se porter au secours des poules pondeuses

 

PLCRetrouvez Wonderpoule sur le stand de la PMAF de 10h à 14h :

  • samedi 16 juillet à Nancy place Maginot,
  • lundi 18 à Blois place Louis XII,
  • mardi 19 à Poitiers place Le Petit,
  • mercredi 20 à Bordeaux place de la Victoire,
  • jeudi 21 à Pau place George Clémenceau,
  • vendredi 22 à Montauban rue de la Résistance,
  • samedi 23 à Moulins place d'Allier,
  • et lundi 25 à Besançon place Pasteur.

Sur le stand de la PMAF, vous pourrez inviter le maire à bannir les œufs de batterie des établissements de restauration collective gérés par la municipalité. L'équipe dévoilera les conditions de vie des poules en cages et l'importance de la prise en compte du bien-être des animaux d'élevage dans notre quotidien.

Si vous souhaitez nous rencontrez ou nous apporter votre aide, n'hésitez pas à nous contacter (au 03.87.36.46.05 en demandant Pauline ou en écrivant à pauline@pmaf.org).

Plus d'informations sur www.oeufs.org

 

En été, la PMAF renforce sa présence sur les routes de l'hexagone

Les premiers jours de l’été ont démarré avec une enquête sur le transport des animaux vivants qui a amené notre équipe dans le sud de la France et au nord de l’Espagne.


PLCPLCL’évènement a commencé par des contrôles sur autoroute en compagnie des gendarmes du peloton de Perpignan. Postée une grande partie de la nuit et de la matinée suivante au dernier péage avant l’Espagne, l’équipe n’a observé aucun camion de transport d’animaux vivants. Ceci  confirme la diminution récente des échanges France/Espagne qui a été constatée par le commandant de l’escadron. Un accueil chaleureux des forces de l’ordre et un avenir prometteur avec l’unité de Perpignan qui devrait nous recevoir pour une présentation de la règlementation relative au transport des animaux vivants lors des prochaines sessions de formation…


Quittant les autoroutes françaises, nos enquêtrices sont descendues  en Espagne dans une zone connue pour sa fréquentation par les transporteurs routiers. Un camion transportant des moutons vers un abattoir français a été repéré sur la célèbre aire de repos de La Jonquera. Stationné en plein soleil à 13h par ces fortes chaleurs, le temps d’un repas et d’un repos du chauffeur suffit à plonger une partie des animaux dans un état critique : difficultés respiratoires, toux voire apathie pour quelques-uns. Un accès à l’eau (les abreuvoirs ne fonctionnaient pas) et un espace suffisant pour une bonne circulation de l’air au-dessus de la tête des animaux auraient permis d’éviter cette situation….


L’implication grandissante des forces de l’ordre dans les contrôles des bétaillères est rassurante, mais il reste un travail conséquent à réaliser au niveau des professionnels du secteur !

 

Etiquetage des viandes : mention de l’origine, mais pas du mode d’abatage

 

Fin juin, un compromis final sur les informations qui devront figurer sur les étiquettes des denrées alimentaires préemballées a été approuvé à Bruxelles.

Ce règlement prévoit notamment l’indication du pays d’origine pour la viande fraîche de porc, de mouton, de chèvre et de volaille ; la viande bovine bénéficie déjà de cette obligation. Dans deux ans, la Commission européenne décidera si cette obligation devra être étendue à la viande utilisée comme ingrédient et aux préparations à base de viande. Pour que le règlement soit applicable en droit interne, ce texte doit encore être approuvé en deuxième lecture par le Parlement européen et le Conseil, puis être publié au Journal Officiel de l’UE. Les Etats Membres, dont la France, auront alors trois ans pour le mettre en place.

Les eurodéputés avaient vivement souhaité le mode d’abattage (avec ou sans étourdissement) soit lui aussi indiqué ; un point que la PMAF a soutenu auprès du Ministère de l’Agriculture. Mais le Conseil s’est opposé à cela, préférant qu’une étude d’impact soit faite préalablement. La Commission européenne pourrait alors proposer de rendre cette mention obligatoire à l’avenir. La PMAF contribuera à ces travaux, tant au niveau européen que français.

 

Symposium sur les récentes avancées scientifiques en terme de bien-être à l'abattoir

 

La PMAF a participé à un symposium international sur les dernières recherches scientifiques pour améliorer le bien-être des animaux d'élevage à l'abattoir.


PLCOrganisé par son homologue anglais « Humane Slaughter Association » sur deux jours complets, ce symposium a exposé les dernières connaissances scientifiques sur le sujet. Différentes associations internationales étaient présentes ainsi que des instituts techniques et scientifiques du monde entier, des représentants des ministères de l'agriculture de plusieurs pays ainsi que de la Commission européenne. Au total, 31 chercheurs ont restitué à l'oral leurs travaux les plus récents et 50 autres études étaient affichées.


Pour la PMAF, qui base toutes ses opinions, positions et stratégies sur des données scientifiques les plus récentes, l'objectif double a largement été atteint : accroître son expertise sur le sujet si délicat qu'est l'abattage et participer aux discussions stratégiques à l'échelle mondiale qui n'ont pas manquées d'être engagées lors de ces deux journées.

 

 

Plus d'informations sur notre site Internet : www.pmaf.org

Si vous souhaitez vous inscrire à cette newsletter, cliquez ici

Tag(s) : #Vie quotidienne-Santé-Environnement

Partager cet article

Repost 0