Louis-Ferdinand Céline

« Je ne veux plus voyager… c’est trop dangereux… Je veux rester ici pour voir… tout voir… Je veux passer fantôme ici, dans mon trou… dans ma tanière… Je leur ferai à tous… Hou ! rouh !… Hou !… rouh !… Ils crèveront de peur… Ils m’ont assez emmerdé du temps que j’étais vivant… Ça sera bien mon tour… »...

 

Louis-Ferdinand Céline, Bagatelles pour un massacre, 1937, Éditions Denoël.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog