Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

garonne.jpg

 

L'état sanitaire du fleuve s'est beaucoup amélioré en 50 ans. On boit sans souci son eau au robinet et les plus téméraires peuvent même s'y baigner. Mais rien n'est gagné…

 

Le constat est entendu. Alors que l'agence de l'eau du bassin Adour-Garonne vient de boucler un budget essentiellement consacré à la lutte contre la pollution, les spécialistes sont d'accord pour attribuer une mention moyenne à la qualité sanitaire de notre fleuve. « C'est vrai que la Garonne, à la différence d'autres bassins industriels français comme le Rhône, ne fait pas partie des eaux les plus polluées, explique Jean-Christophe Garrigues, ingénieur au laboratoire Interactions moléculaires, réactivités chimique et photochimique (IMCP) de l'université Paul-Sabatier. Mais le gros souci aujourd'hui, ce sont les nouvelles pollutions liées aux microtraces de médicaments ou d'hormones ».

 

Très efficaces pour éliminer les matières organiques naturelles (déchets décomposés) ou artificielles (hydrocarbures, solvants…) les stations d'épuration, qui ont contribué à la nette amélioration des eaux de la Garonne, sont sans effet sur ces nouveaux polluants. « Ce sont des quantités infinitésimales, note Jean-Christophe Garrigues, très inférieures aux concentrations tolérées, mais toutes les études toxicologiques prouvent qu'à long terme, par concentrations successives elles peuvent poser problèmes ».

 

Son laboratoire travaille justement sur la mise au point d'un capteur pour accumuler ces microtraces et étudier leur impact sur l'organisme humain. « Quelles conséquences peuvent avoir par exemple des hormones sur les petits enfants ? s'interroge le chercheur. Il faut ramener ces microgrammes de pollution au débit moyen de la Garonne. À l'arrivée ce sont des tonnes de contaminants qui se déversent dans l'océan »… Jusqu'aux ours polaires qui finissent par les concentrer dans leur graisse. « Il faut prendre en considération le temps, la durée, conclut Jean-Christophe Garrigues et on ne résonne plus alors de la même manière ». Lutter contre la pollution est un combat toujours recommencé.

 

Solvants, arsenic et pesticides

L'agence de l'eau du bassin Adour-Garonne a pour vocation la gestion des ressources en eau. « La pollution, la préservation du milieu aquatique et de la biodiversité sont nos principales missions », explique Martine Gaëckler, directrice du département connaissance et système d'information. L'agence fonctionne sur le principe pollueur-payeur et perçoit des redevances des milieux agricoles industriels et des collectivités locales. L'eau de la Garonne est d'une qualité moyenne. On y trouve des substances organiques, déchets décomposés ou artificiels (solvants, pesticides, hydrocarbure) et de substances minérales comme les métaux (arsenic, plomb, cuivre), présentes dans le milieu naturel ou produites par l'activité humaine. Rassurez-vous, on parle encore de microgrammes par litre.

 

Le chiffre : 280

millions d'euros > Qualité de l'eau. C'est le budget 2012 de l'Agence de l'eau du bassin Adour-Garonne, dont 67 % sont alloués à la lutte contre la pollution et 25 % à la gestion des milieux aquatiques et des ressources.

« Le gros souci aujourd'hui, ce sont les pollutions liées aux microtraces de médicaments, d'hormones, dont on ne connaît pas les effets à long terme ».

 

Jean-Christophe Garrigues, ingénieur au labo universitaire IMRCP de Paul-Sabatier


Source : http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/04/1207996-medicaments-et-hormones-polluent-la-garonne.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article