Mensonge historique : première République issue d'une illégale abolition de la Royauté

 

 

La Première République issue d'une illégale abolition de la Royauté votée par moins de 300 députés sur 749 ?

Dans ses Souvenirs, Jean-Jacques Fockedey, député du département du Nord sous la Convention nationale, décrit la façon précipitée dont est décrétée, le 21 septembre 1792, l'abolition d'une Royauté qui devait laisser place à la Première République : si l'unanimité est obtenue, c'est parce que moins des deux cinquièmes des 749 députés sont alors réunis, les novateurs redoutant d'assister à l'échec d'une telle substitution en présence de la totalité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog