Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mgr Marc Aillet

Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, prélat engagé, réagit aux récents mouvements que connaît l'Europe sur le front de l'avortement: Réforme en Espagne, révision de la loi en France et, bien sûr, initiative populaire en Suisse.

 

Cette année, pas moins de 30 évêques français ont soutenu publiquement la Marche pour la Vie du 19 janvier dernier, quatre y ont défilé au milieu des manifestants dont Mgr Aillet. Le printemps arrive, l'évêque de 57 ans croit en l'avènement d'un réveil des consciences sur les questions sociales essentielles, la vie, le mariage, etc. Réveil qui ne peut faire l'économie de la mobilisation des évêques:

 

" La voix de l'Eglise, quand elle se fait entendre, a un certain impact.

[...] On sent qu'il y a un réveil des consciences, qui est suscité par ce parti pris idéologique d'un gouvernement qui veut vraiment en découdre avec les valeurs traditionnelles de notre société."

 

Mais nous n'en sommes qu'au début. L'évêque de Bayonne, qui connaît bien la Suisse pour y avoir fait ses études, dénonce surtout:

 

"L'anesthésie des consciences, favorisée par les lois en présence, lesquelles finissent par banaliser le fait que des enfants sont quand même massacrés dans le sein de leur mère. Donc je pense que tout est bon, stratégiquement, pour faire avancer la cause de la suppression de l'avortement."

 

L'Eglise doit reprendre sa liberté son indépendance à une toute génération vieillie à l'ombre de son temps. Une question d'étapes, de patience et d'étapes. La jeunesse, le printemps, arrive.

 

Cliquez pour écouter l'entretien en entier

Tag(s) : #Politique-Société

Partager cet article

Repost 0