Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

Muammar-kadhafi.jpg


Les gens du monde ! L’ennemi est en fuite. Ils sont dans la crainte d’un mouvement de résistance qu’ils ne peuvent ni voir ni prédire. Nous avons maintenant à choisir quand, où et comment frapper. Et comme nos ancêtres ont enflammé la première flamme de la civilisation, nous allons maintenant redéfinir le mot « conquête ».


Aujourd’hui nous écrivons un nouveau chapitre dans les arts de la guerre urbaine.


Nous n’avons pas besoin d’armes ni de combattants, car nous en avons beaucoup. Nous vous demandons de former un front dans le monde entier contre la guerre et l’OTAN. Un front régi par des sages. Un front qui apportera de la réforme, de l’ordre et de nouvelles institutions qui remplaceront les corrompues actuelles.

Les gens du monde ! Ces mots vous viennent de ceux qui luttent pour survivre dans les bombardements massifs de l’OTAN. Notre sort n’est pas couvert par les médias occidentaux de l’entreprise. Nous sommes des gens simples qui ont choisi de riposter à la peur. Nous avons souffert des crimes et des sanctions, des assassinats de masse et du pillage, que nous considérons comme les véritables armes de destruction massive. Nous avons enduré des semaines et des mois d’agonie et de désespoir, tandis que les damnés de l’ONU négociaient avec nos revenus pétroliers sous couvert de « protéger les civils ».


Plus de 60 000 innocents sont morts en attendant une lumière au bout d’un tunnel qui n’a pas de fin, sauf pour la colonisation de notre pays et le vol de nos ressources. Après les crimes de l’administration de la France et de la Grande-Bretagne en Libye, nous avons choisi notre avenir. C’est l’avenir de toutes les luttes de résistance dans l’histoire de l’humanité. Il est de notre devoir, aussi bien que notre droit, de nous battre contre les forces de la colonisation, et de tenir leurs nations moralement et économiquement responsables de ce que leurs gouvernements élus ont détruit et volé sur notre terre.


Nous n’avons pas traversé les océans et les mers pour occuper la Grande-Bretagne ou la France. Nous ne sommes pas responsables de la crise économique de l’Europe, qu’ ils tentent de soulager par le vol de nos biens souverains. Ces criminels ont essayé de dissimuler leurs vrais plans pour le contrôle et le monopole des ressources énergétiques du monde, face à la menace d’une puissance en expansion en Chine, et d’une Afrique solide et unifiée. Il est ironique que les Libyens aient à porter tout le fardeau de ce conflit immense et toujours plus intense, au nom du reste de ce monde endormi !


Cesser de traiter avec la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Emirats Arabes Unis. Réduire ou arrêter votre consommation de leurs produits et de leur propagande. Les stopper avant qu’ils ne détruisent le monde entier. Éduquer ceux qui doutent de la véritable nature de ce conflit. Ne croyez pas leurs médias corporatifs mensongers.


Les victimes de leurs forces spéciales sur le terrain et de leurs marionnettes libyennes sont beaucoup plus nombreuses qu’ils ne l’admettent. Nous souhaitons seulement avoir plus de caméras, pour montrer au monde leur vraie défaite. L’ennemi est en fuite. Ils sont dans la crainte d’un mouvement de résistance qu’ils ne peuvent ni voir ni prédire.


Sachez qu’en aidant le peuple libyen, vous vous aidez vous-mêmes , car demain peut amener la destruction, même pour vous. Ce conflit n’est pas une guerre localisée. Aider le peuple libyen ne veut pas dire faire de nouvelles affaires et des contrats avec la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Emirats Arabes Unis. Les isoler !


Le monde ne peut rester en otage de leur contrôle via l’ONU, pour couvrir leurs crimes et vols. Nous allons les piéger ici, en Libye, pour drainer leurs ressources de personnel et leur volonté de combattre. Nous leur ferons dépenser autant qu’ils ont volé, sinon plus. Nous allons freiner puis stopper le flux de notre pétrole pillé, rendant ainsi leurs stratégies obsolètes.


Le plus tôt un mouvement mondial révolutionnaire sera né, le plus tôt sera leur chute.

Aux soldats de l’OTAN, nous disons : "Retournez dans vos foyers, auprès de vos familles et de vos proches. Ce n’est pas votre guerre. Vous battez-vous pour une vraie cause en Libye ? "


Et à Sarkozy et Cameron, nous disons : Avez-vous un autre défi à lancer avant votre fin ?


Mouammar KADHAFI, 15 octobre 2011.

 

Source : http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/10/16/mouammar-kadhafi-appelle-a-une-revolution-mondiale.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article