Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

"Lorsque les Français comprendront qu'un dégénéré non-élu comme Pierre Bergé (Berger ? Bergen ? Bergenstein ?), a plus de pouvoir et d'influence sur leur quotidien et sur leur "avenir", que "le chef des tas", ils commenceront à saisir à quel point la république leur chie dans la bouche.

Et je ne parle même-pas de la "famille d'armuriers", équipementier israhellien, (Bloch)Dassault, dont Marcel a par exemple "fabriqué" la créature Chirac, et a largement contribué à le propulser à la présidence de la répugnance française, la république."

Vigo B.

"Parle à ma télé, ma tête est aux toilettes".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raphaël Zacharie de IZARRA 23/04/2014 10:09

SOCIÉTÉ SANS HONNEUR

L’honneur a de moins en moins de sens dans cette société où les valeurs s’inversent, les moeurs se corrompent, le vice devient vertu...

Les hommes qui ont de l’honneur et tiennent à le conserver sont persécutés, bafoués, vilipendés par un système putride, c’est à dire non seulement par l’Etat mais aussi par une partie des citoyens
eux-mêmes contaminés par la peste de ce régime anti-honnêteté.

La police est aux ordres de l’officielle corruption, la justice tombée dans la fosse de l’iniquité, le pouvoir au service non pas des citoyens équilibrés mais d’idéologies perverses qui dénaturent
l’humain. Et les médias complices -par intérêt purement crapuleux ou doctrinal- entretiennent consciencieusement ces miasmes politico-sociaux.

Comment dans ces conditions défendre le sens de l’honneur, la probité morale, la vertu ?

Laissons tomber l’honneur.

A quoi bon faire preuve de hauteur, à quoi bon s’évertuer à nager à contre-courant d’une société vouée à la ruine, à quoi bon s’ingénier à demeurer debout, digne, propre, intègre, quand tout autour
de soi se vautre religieusement dans la fange ?

Au contraire entrons dans la déchéance avec elle sans état d’âme, profitons de la corruption républicaine pour mieux jouir des noirceurs de la décadence qu’elle nous offre en guise de lauriers car,
de surcroit, nous serons applaudis, respectés, valorisés pour avoir contribué à répandre un peu plus de merde dans cette France vouant un culte suprême au déshonneur.

Jetons l’honneur dans les tas de purin de nos porcheries.

La pureté est une notion ringarde pour les pauvres arriérés qui croient encore à la grandeur de l’homme. L’honorabilité à l’ancienne, cela ne vaut plus rien dans ce monde où le bien est devenu le
mal, où le péché s’est transformé en bénédiction. Ce que nos aïeux, et pas si loin, nos parents, appelaient sacrilèges, blasphèmes, profanations, ce sont aujourd’hui des “droits pour tous”.
Autrement dit des biens de consommation élémentaires.

Envoyons l’honneur jusqu’au fond des trous de nos chiottes.

Si vous promouvez l’honnêteté, le bon sens commun, le respect de vous-même et d’autrui, le salut moral, la bienséance, bref si vous suivez les mouvements de votre coeur imprégné de principes sains
et sensés, la voie droite de votre conscience éclairée par la charité universelle, les élans de votre âme animée par le souci du bien commun, alors vous serez harcelés, ostracisés, persécutés,
voués à l’opprobre générale et finalement condamnés.

L’honneur ne servant plus à rien, laissons-le pourrir dans nos esprits et déposons ce fumier nouveau au pied de la république afin de mieux faire fleurir le VICE OFFICIEL qui désormais sert de
référence morale à notre société.

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/x1ddiqc_societe-sans-honneur-raphael-zacharie-de-izarra_news

Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA 23/04/2014 10:08

LES FEMEN SONT DES SAUCISSES CADAVÉRIQUES

Les FEMEN sont des coches hystériques en quête de sauce au coq. Délire inaccessible de cloches décidément trop plates...

Ce sont des tribades dégénérées adoratrices de leurs propres cloaques voués à la perversion du siècle et à la stérilité satanique. Elles scient des croix à la tronçonneuse comme elles trancheraient
ces phallus nôtres qui les fascinent tant mais qu’elles haïssent et jalousent car ils leur rappellent leur condition de pondeuses apolitiques.

Ces petites morues décadentes refusent la loi génésiaque consistant à fermer leur gueule d’écervelées et à ouvrir leur hymen consacré à la mise au monde de mâles supérieurs.

A la sage soumission à la cause divine elle préfèrent les ivresses rances de l’amour contre-nature : elles fuient les sains phallocrates et hautains aristocrates de mon espèce pour se vautrer dans
le purin lesbienno-dupontesque à la portée de leurs tripes de grognasses et cervelle de porcines.

Réduites à l’état de viandes hurleuses profanatrices d’autels religieux -qu’elles associent à nos temples séminaux-, ces andouilles fumées aux idéologies infernales sont des parodies involontaires
de nos stupéfiants et admirables sexes masculins, mais en versions flasques.

Les FEMEN sont des saucisses molles accoucheuses de cadavres. Des génératrices de bébé morts. C’est à dire de mensonges.

Le ventre de ces génitrices du diable enfante le néant.

Ce sont les mères de la fausseté.

Avec leurs menus nichons nus fièrement arborés pour principal étendard, il n’est pas plus ridicule ni plus déplacé de sortir nos zobs bien tendus sous leur nez en guise de drapeaux !

Moi je dis que la vérité divine en cette époque troublée est magistralement incarnée par nos magnifiques sceptres dressés à la gloire de notre supériorité virile et non par les piètres mamelles de
ces grogneuses cochardières, de ces charcuteries vulgaires, de ces connes “cornichones” de FEMEN.

Raphaël Zacharie de IZARRA

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/x1j2wge_les-femen-sont-des-saucisses-cadaveriques-raphael-zacharie-de-izarra_news

Raphaël Zacharie de IZARRA