Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A LIRE

Vive le Roi ! 

vive le roi
Vive le Roi ! de Mgr Louis-Gaston de Segur

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9

Pourquoi, après cinq ou six essais, plus misérables les uns que les autres, la France tourne enfin ses regards vers le principe monarchique ? Parce qu’elle ne voit plus de salut que là.

-----------------

Recueil de Prières : du IXe au XVIIe siècle

Pour commander le livre : http://amzn.to/19epz9W

« Recueil de Prières » est un ouvrage réunissant près de 400 prières choisies, du IXe au XVIIe siècle. Un petit livre, qui délasse l’esprit en charmant le cœur.

  -----------------

La Monarchie libératrice  Petit Manuel du Royaliste

Petit-Manuel-du-Royaliste.jpg

 Pour commander le livre : http://amzn.to/1DW7XIu

Ce manuel est rédigé de façon claire et concise, accessible au plus grand nombre et répond aux questions les plus courantes posées sur le royalisme : la monarchie et le Roi de France pour un système de gouvernement efficace qui enterrera définitivement une république à bout de souffle, maçonnique, cosmopolite, financière asservissant les peuples.

-----------------

 

« Le principe royal ne repose pas sur la foi que l’on a ou que l’on n’a pas en lui.

Il importe peu qu’on y croie ou que l’on n’y croie plus, et que les incrédules soient innombrables.

Cela ne peut se peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi.»

Jean Raspail

 

Démocratie Royale ?

« La démocratie en France avant la révolution française s'exerçait à l'intérieur des corps sociaux corporatifs, une démocratie qui a duré 7 siècles. Cette démocratie n'arrangeant pas les nouvelles fortunes financières apatrides et maçonniques, elles la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges de celles-ci et des provinces, le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse.

La seule démocratie vertueuse est celle qui s'exerce donc à l'intérieur de corps sociaux. C'est ce qu'on appelle LA DEMOCRATIE ROYALE.

Nous rappelons à nos lecteurs, que le Roi de France est le lieutenant de  Dieu sur terre, que restaurer le règne social de Jésus-Christ, si on poursuit la logique honnêtement, et jusqu'au bout, se fera en restaurant la monarchie catholique, en suivant les Lois Fondamentales du Royaume, qui désignent à l'heure actuelle le Roi de France, Louis XX, puisque le Roine peut pas être choisi par des hommes, mais par Dieu.

Tout le reste n'étant qu'élucubrations, manipulations et intérêts privés. La France qui est aujourd'hui en quatrième position des pays athées dans le monde, suite à une subversion constante au cours des siècles, des massacres pendant la période révolutionnaire, puis une propagande d'une violence inouïe depuis lors, était avant l'établissement du laïcisme – religion maçonnique –  la Fille aînée de l'Église.

Le Roi de France était désigné par le titre de Fils aîné de l'Église, qui peut être comparé à celui de Très

chrétien, également spécifique au roi de France. Certains rites religieux ne s’appliquaient qu’au roi de France et lui rappelaient son statut particulier de roi très chrétien. Ce titre fut  également appliqué indifféremment  au roi et au peuple de France, peuple très chrétien ou au territoire français et devint peu à peu un objet de gloire, une justification d'être, apportant aux Français la certitude  d'être un élément important du plan  de Dieu dans l'ordre du monde au cours des temps.

 

Sa Sainteté le Pape Pie VI : « La Monarchie le meilleur des gouvernements »

Publié par Démocratie Royale

 

 

Les bâtiments d’une ancienne gare ferroviaire face à la montée du fleuve Mississipi. Photo publiée par panoramman le 15 mai 2011.
 
Afin de protéger la Nouvelle-Orléans d’une crue exceptionnelle du fleuve Mississipi, les autorités ont décidé d’inonder les localités situées en amont de l’agglomération. Un choix qui a déclenché la colère des habitants des zones concernées qui ne comprennent pas pourquoi leurs terres et leurs maisons sont sacrifiées.
 
Six ans après le passage de l’ouragan Katrina, la ville de la Nouvelle-Orléans est menacée par de nouvelles inondations, conséquences d’une crue exceptionnelle du Mississipi. Gonflé par le dégel et les pluies diluviennes du mois d'avril, le fleuve est devenu, ces dernières semaines, six fois plus large que d’habitude.


Pour protéger la ville d'une nouvelle catastrophe, les autorités américaines ont choisi de mettre en œuvre un gigantesque système de dérivation du fleuve Mississipi. Pour ce faire, plusieurs vannes du canal de Morganza, situé sur le cours du fleuve, ont été ouvertes par le génie de l'armée américaine afin de délester le fleuve en crue. L’opération, qui a commencé le 14 mai, s’étend sur plusieurs jours et doit permettre d'acheminer l'eau vers le golfe du Mexique.
 
Mais ce délestage, qui devrait provoquer l'inondation de 1,2 million d'hectares, se fera au détriment des zones les moins peuplées de la région. Les flots détournés du fleuve menacent près de 24 000 personnes et 13 000 bâtiments notamment dans le bassin l'Atchafalaya. Les autorités ont déjà commencé à évacuer la population dans les zones rurales concernées.
 
Le centre des États-Unis connaît les pires inondations depuis 70 ans. Des milliers d'habitations, de fermes et de voies de communication ont été détruites par les eaux dans l'Illinois, le Missouri, le Kentucky, le Tennessee et le Mississippi.


"S’ils avaient ouvert les vannes avant, l’eau aurait été évacuée petit à petit"

Casey W.S vit à Houma dans le sud de la Louisiane. Sa ville est menacée par les inondations provoquées par l’ouverture des vannes du canal de Morganza.
 
Nous attendons les premières crues pour mardi ou mercredi et nous avons tous très peur. Sans argent pour nous rendre dans un lieu plus sûr, nous sommes obligés de rester là et de nous préparer au pire. Nous avons fait des réserves d’eau, de boîtes de conserves, de piles électriques…Nous avons déplacé tous les objets de la maison en hauteur et nous sommes préparés comme s’il s’agissait d’un nouvel ouragan.

Selon les journaux, des sacs de sable seront distribués gratuitement par des prisonniers avant la montée des eaux. Nous pensons en récupérer quelques uns pour les installer devant la maison. Nos voisins non plus n’ont pas les moyens d’évacuer. À ma connaissance, personne n’a quitté le quartier pour se mettre à l’abri.
 
Nous avons eu à peine trois jours pour nous préparer à cette montée des eaux.
[L’eau pourrait monter jusqu'à 4,5 mètres dans certaines zones]. Depuis, très peu d’information ont été données par les autorités. Nous ne savons même pas où se trouve le maire.
 
C'est la seconde fois depuis sa construction en 1954 que le que canal de Morganza est ouvert. La première fois a eu lieu en 1973 [juste au-dessous des vannes ouvertes à 1’50]. Vidéo de wcwascom postée le 15 mai 2011.
 
"Depuis l’ouragan, les compagnies d’assurances ne proposent plus d’assurer contre les inondations"
 
Nous sommes vraiment en colère que le gouverneur de l’État de Louisiane, Bobby Jindal et l’armée aient choisi de sauver deux villes, Bâton-Rouge [capitale de l’État de Louisiane] et la Nouvelle-Orléans, au détriment de notre ville et des localités plus petites [le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal a précisé que la sécurité des raffineries et des centaines de puits de pétrole et de gaz naturel situés aux alentours de la Nouvelle Orléans était une priorité].


Ce n’est pas juste ! Ils auraient pu réagir beaucoup plus tôt car cela fait déjà plusieurs semaines que le fleuve Mississippi connaît une crue exceptionnelle. S’ils avaient ouvert les vannes avant, l’eau aurait été évacuée petit à petit et ils auraient épargné nos maisons et nos champs. Au lieu de cela, ils ont attendu le dernier moment.
 
Là où j’habite, nous sommes très vulnérables. Depuis l’ouragan Katrina, en 2005, les compagnies d’assurances ne proposent plus d’assurer contre les inondations. Ceux qui avaient un contrat d’assurance avant Katrina ont pu le conserver, mais il est impossible, depuis, d’en signer de nouveaux. Et beaucoup de gens dans ma région sont au chômage depuis la marée noire déclenchée par l’explosion de la plate-forme pétrolière de BP dans le Golfe du Mexique.
 
Plus rien n’est sûr aujourd’hui. Tout peut arriver."

 

http://observers.france24.com/fr/content/20110517-nouvelle-orleans-inondations-lousiane-bayou-etats-unis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article