Refusons de célébrer le 14 Juillet de la république judéo-maçonnique !

  • Bien Commun
  • Royalisme

14-juillet-judeo-maconnique.jpg

 

 

Nous rappelons que le 15 août est depuis 1638 la véritable fête nationale de la France !

 

 

L’Assomption désigne l’élévation aux Cieux de la Sainte Vierge, corps et âme.

 

Celle-ci – qui selon la doctrine catholique tient dans l’humanité une place si particulière – quitta ce monde d’une façon extra-ordinaire : son corps étant préservé de la corruption que connaissent les cadavres, tout comme son âme avait été préservée de toute corruption du péché.

 

C’est la principale fête mariale.

 

En France, s’ajoute au 15 août le caractère de fête nationale, depuis Louis XIII.


Voyez ci-dessous, en comparant les 2 origines, comme on est loin du 14 juillet qui commémore la naissance mythologique de la République dans la haine et dans un bain de sang bien réels.

En 1637, après 22 ans de mariage, le roi n’a toujours pas d’héritier et la France est dans une guerre difficile.

Le souverain prépare un vœu qui consacrerait la France à Notre-Dame de l’Assomption, plaçant la nation sous la protection de la Sainte Vierge ; on dit qu’il y pense depuis longtemps.

En novembre 1637, un texte est enfin soumit au Parlement. Puis soudain, la bonne nouvelle tombe : la Reine est enceinte !

Le vœu sera finalement signé par le Roi le 10 février 1638, comme un remerciement, et instaurera les processions du 15 août en hommage à Notre-Dame de l’Assomption.

 

Le 5 septembre 1638, naît le dauphin de France, futur Louis XIV. De par sa naissance vue comme quasi-miraculeuse, il reçoit le nom significatif de Louis-Dieudonné (« donné par Dieu »).

 

Ce vœu a été publié sous la forme d’un édit dont voici le texte intégral :

 

Lire la suite : http://www.contre-info.com/15-aout-assomption-et-fete-nationale-francaise#

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog