Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   

Décret du 2 août 1793 relatif à la représentation des pièces de théâtre

« Art. 1er. A compter du 4 de ce mois, et jusqu'au 1er septembre prochain, seront représentées trois fois la semaine, sur les théâtres de Paris qui seront désignés par la municipalité, les tragédies de Brutus, Guillaume Tell, Caïus Gracchus, et autres pièces dramatiques qui retracent les glorieux évènements de la révolution et les vertus des défenseurs de la liberté.

 

Une de ces représentations sera donnée chaque semaine aux frais de la République.

 

Tout théâtre sur lequel seraient représentées des pièces tendant à dépraver l'esprit public, et à réveiller la honteuse superstition de la royauté, sera fermé, et les directeurs arrêtés et punis selon la rigueur des lois.

 

La municipalité de Paris est chargée de l'exécution du présent décret. »

 

Morceau choisi de la "liberté d'expression" selon la très républicaine Convention nationale de 1793 : une simple piqûre de rappel destinée aux chantres d'un régime politique né dans le sang et dont les méthodes ont inspiré les totalitarismes les plus emblématiques du XXe siècle...

 

Source : http://www.facebook.com/notes/hugo-br%C3%A9mont/la-libert%C3%A9-dexpression-selon-la-convention-nationale/149038428494987

Tag(s) : #Royalisme

Partager cet article

Repost 0